Cookies : les sites devront vous demander un consentement clair pour récolter vos données

Cookies : les sites devront vous demander un consentement clair pour récolter vos donnéesPublié le : 20-10-2020

Vous devrez donner votre consentement explicite pour que l'on récolte vos données en ligne. Les sites ont jusqu'à fin mars 2021 pour se mettre en conformité avec ces nouvelles recommandations.

A quelle sauce la CNIL va-t-elle manger vos cookies ? Les dernières recommandations de l'autorité en charge des données personnelles (Commission nationale de l'informatique et des libertés) viennent de tomber. Et il y a du changement ! Jusqu'à présent, un site internet, une fois informé par un bandeau, on considérait que vous donniez votre accord de manière implicite pour que l'on récolte vos données en continuant à naviguer. C'est aujourd'hui fini.

« J'accepte »

Vous devrez désormais donner votre accord de manière explicite, par exemple en cliquant sur un bouton « j'accepte ». Si vous refusez, alors vos données ne pourront pas être récoltées, sauf cookie essentiel. L'autorité des données indique également qu'un bouton « tout refuser » devra toujours accompagner celui qui permet de « tout accepter ». Et avant de donner son consentement, l'internaute devra toujours avoir été averti de la finalité des cookies utilisés, comme par exemple, servir à des fins publicitaires.

Pour la Cnil, c'est une avancée sur le contrôle de ses données :

« L'évolution des règles applicables (...) marque un tournant tant pour le secteur de la publicité en ligne que pour les internautes, qui pourront désormais exercer un meilleur contrôle sur les traceurs en ligne », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

>> Retrouvez les délibérations cookies et les recommandations de la CNIL

Au fait, un cookie, c'est quoi ?

On vous arrête tout de suite, on ne parle pas de gâteau, mais de petits marqueurs digitaux qui suivent votre navigation sur le web. Il s'agit en fait de fichiers informatiques, stockés et lus sur votre équipement qui permettent de collecter vos données de navigation. Ces cookies sont déposés lorsque vous consultez une page web, une appli ou parfois lorsque vous installez ou utilisez un logiciel et ce sur ordinateur, tablette, smartphone, et même, plus étonnant, les consoles de jeux vidéos.

Ces données sont sensibles parce que naviguer sur le web en dit long sur vous : vos sites favoris, votre sexe, vos habitudes de consommation, mais aussi votre orientation sexuelle, vos opinions politiques, et même votre état de santé. Donc, bien qu'invisibles, ces données sont très importantes, surtout si elles sont revendues. C'est pourquoi, la récolte et l'usage des cookies sont encadrés par la loi.

> Pour en savoir plus sur la collecte et la lecture des cookies, rendez-vous sur le site de la CNIL

Est-ce que ça concerne tous les cookies ?

En matière de traçage de données, tous les cookies ne se valent pas aux yeux de la Cnil. Certains sont très utiles, comme ceux qui vous identifient sur un site, ceux qui gardent « en mémoire le contenu d'un panier d'achat sur un site marchand » ou encore ceux qui permettent aux médias de bloquer l'accès à leur site lorsque les internautes ont lus un certains nombre d'articles. Ces cookies n'ont pas besoin de consentement pour être utilisés car ils sont strictement nécessaires au fonctionnement du site ou de l'application mobile.

Pour les autres, les acteurs des médias, de la publicité, du marketing mais aussi les réseaux sociaux, il faudra se mettre en conformité avant fin mars 2021, sous peine de poursuite pour atteinte au droit et au respect de la vie privée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.