Attention à l'arnaque téléphonique ... à la plaque d'immatriculation !

Attention à l'arnaque téléphonique ... à la plaque d'immatriculation !

Attention à l'arnaque téléphonique ... à la plaque d'immatriculation !Publié le : 07-07-2022

#conseilsetastuces

Vous avez reçu un message d'une personne qui vous accuse d'avoir embouti sa voiture et qui vous réclame une grosse somme d'argent en dédommagement ? Méfiez-vous : c'est une escroquerie !
Mike Myers (Unsplash)

🎧 Écoutez notre article 🎧https://bienvivreledigital.orange.fr/wp-content/uploads/2022/07/Attentionalarnaquetelephoniquealaplaquedimmatriculation-audio-2022-07-12.mp3

Après l'arnaque au conseiller bancaire, au CFP,  à la carte vitale et les Ping Call, voici la nouvelle arnaque qui fait rage en ce moment : l'arnaque à la plaque d'immatriculation...

Un faux accident mis en scène

Tout commence par un coup de fil d'un numéro (qui s'affiche, ou pas). À l'autre bout du fil, une personne vous donne votre numéro de plaque d'immatriculation, en assurant que vous avez percuté son véhicule, comme le raconte un utilisateur de Reddit :

Ce soir, ma compagne consulte sa messagerie vocale et découvre un message laissé un peu plus tôt dans la journée émanant d'un appel inconnu . Un homme nous dit, assez calmement : "Peut être que vous vous en êtes pas rendu compte mais moi j'ai percuté le bas côté. Donc à ce moment-là, j'ai relevé votre plaque, j'ai obtenu votre numéro de téléphone par la préfecture. Et en fait j'aimerais simplement savoir pourquoi vous ne vous êtes pas arrêté à ce moment-là et si au moins vous vous étiez rendu compte de l'accident."

L'utilisateur se demande alors s'il s'agit d'une arnaque… Réponse : oui ! Et elle nous vient tout droit du Royaume-Uni.

Stop aux escroqueries téléphoniques  !

Or, il s'agit d'une arnaque. Dans le fichier des immatriculations de la préfecture, les numéros de téléphone  ne sont pas indiqués et ils ne peuvent être obtenus que par réquisition judiciaire

Comme d'habitude, cette méthode a été rodée pour jouer sur le sentiment d'urgence, en faisant croire qu'une action immédiate doit être menée, ce qui rend la prise de recul plus difficile et qui nous pousse à tomber dans le panneau. 

Pour rappel, voici comment réagir au téléphone pour éviter d'être victime d'arnaques.

5 astuces anti-arnaques téléphoniquesNe divulguez jamais d'infos persos (numéro de sécurité sociale, compte bancaire, mot de passe...).

Ne transmettez jamais de documents personnels en dehors d'espaces officiels dédiés et sécurisés (comme l'application de votre banque, d'Ameli...).

Ne payez jamais une somme (même infime) demandée par SMS.

Méfiez-vous des cadeaux soit disant gagnés ou d'un coup de fil vous annonçant des dangers nécessitant une action immédiate.

Un doute ? Raccrochez et appelez le numéro officiel (de votre banque, ou autre).

Des arnaques de plus en plus nombreuses

Ces derniers mois, les arnaques ne cessent de se multiplier.

→ Parmi elles, l'arnaque au faux conseiller bancaire, dont la chanteuse Louane a elle-même été victime.

On m'appelle, on me dit : « Il y a une fraude sur votre carte bleue, il faut que vous validiez un truc sur votre appli de la banque. » Je commence à faire ce qu'il me dit. (...).[La personne a l'autre bout du fil] m'a sorti mon numéro de compte, mon prénom, mon nom, ma date de naissance... Ils sont trop professionnels. Quand on les a au téléphone, [on a l'impression que] c'est la banque.

Louane

Mais en suivant les manipulations de l'homme au téléphone, Louane se rend compte que « l'argent n'est pas en train de revenir, il est en train de partir. » Comprenant qu'elle vient d'être victime d'escroquerie, Louane contacte sa banque, qui lui confirme que personne ne l'a appelée... mais qu'une grosse somme lui a bel et bien été dérobée.

Il y a aussi l'arnaque à la carte vitale, qui commence par un SMS de l'Assurance maladie demandant de la renouveler ou de la mettre à jour .

Pour en savoir plus, consultez nos articles :

Vos réactions doivent respecter nos CGU.