Le timbre rouge a tiré sa révérence... Et nos lettres prioritaires, alors ?

Le timbre rouge a tiré sa révérence... Et nos lettres prioritaires, alors ?

publié le 11 janvier

Le timbre rouge a tiré sa révérence... Et nos lettres prioritaires, alors ?Publié le : 11-01-2023

#conseilsetastuces

Depuis le 1er janvier 2023, le célèbre timbre rouge de La Poste a pris sa retraite, après plus de 170 ans de bons et loyaux services. Mais cela veut-il dire que nous ne pourrons plus envoyer de courriers prioritaires ? Non, heureusement.

🎧 Écoutez notre articlehttps://bienvivreledigital.orange.fr/wp-content/uploads/2023/01/audioStoryname-audio-2023-01-12-2.mp3

Il aurait fêté ses 174 ans au mois d'avril 2023. Mais depuis le 1er janvier de cette année, le timbre rouge n'est plus commercialisé par La Poste. Les raisons ? Le recul de la correspondance postale, remplacée peu à peu et depuis plusieurs années par les envois numériques.

Mais rassurez-vous, la e-lettre rouge prend le relais, et vous permettra d'envoyer rapidement vos courriers. On vous explique en détail.

Pourquoi le timbre rouge n'est-il plus commercialisé en 2023 ?

Depuis le 1er janvier 2023, le timbre rouge n'est donc plus commercialisé par La Poste et les raisons en sont plutôt logiques : l'envoi postal est de plus en plus remplacé par l'envoi numérique. La Poste a même enregistré que les ménages français n'envoyaient en moyenne que 5 lettres prioritaires par an en 2021 contre 45 en 2010, explique le JDD.

C'est donc pour suivre cette évolution que La Poste a décidé de mettre en place la e-lettre rouge, entièrement dématérialisée, et qui permettra d'envoyer rapidement vos courriers.

👉 Comment ça marche, la e-lettre rouge ?Avec le service de e-lettre rouge, La Poste vous propose d'envoyer directement votre document (3 feuilles maximum) sur son site.


Capture d'écran du site laposte.fr

Plusieurs options sont disponibles pour envoyer votre courrier en recommandé ou non, avec ou sans suivi : – Utilisez un modèle de lettre parmi les 231 modèles disponibles, – Importez votre lettre depuis votre ordinateur, – Vous pouvez rédiger directement votre courrier dans l'assistant de rédaction La Poste, – Ou, très pratique, réutilisez un modèle existant si vous êtes client La Poste.

Pour un envoi en 24h, vous devrez envoyer ce document avant 20h, et vous acquitter d'1,49 €. Elle sera envoyée numériquement au bureau de poste dont dépend l'adresse de votre destinataire, qui devra l'imprimer, la mettre sous pli de manière automatisée et la faire parvenir à votre destinataire dans les plus brefs délais. La Poste veillera bien sûr à respecter toute la confidentialité de votre courrier.

Il sera également possible de vous rendre dans votre bureau de poste, toujours avec votre document de 3 feuilles maximum et avant 20h, pour bénéficier du service, via un automate ou l'aide d'un conseiller La Poste.

👉 Si vous avez encore des timbres rouges chez vous, pas de panique : vous pouvez les utiliser, ils ne sont pas périmés. Pour l'instant, la fin du timbre rouge est marquée par la fin de sa commercialisation, et non par l'annulation de sa validité.

Arrêt du timbre rouge de La Poste : retour sur la vie d'une icône

Le célèbre timbre rouge a vu le jour en avril 1849. À l'époque, il n'avait pas exactement le même usage qu'aujourd'hui. Cette petite estampe de 20 x 26 mm qui coûtait alors un franc et que l'on appelait « le franc vermillon » servait à l'envoi des colis les plus lourds, nous rapporte Le Figaro. Après seulement 2 ans de bons et loyaux services, le stock a été détruit en 1851. Le timbre rouge entre donc en hibernation... Jusqu'en 1969, où il reprendra du service, pour exprimer le caractère prioritaire d'une lettre, usage qu'il gardera jusqu'à aujourd'hui.

C'est à cette même époque (la fin des années 1960) que naissent les deux tarifs postaux que l'on connaît : le vert pour les courriers moins urgents, et le rouge pour les lettres devant arriver le plus rapidement possible.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.