Trois bonnes pratiques à adopter pour une désintox numérique réussie

Trois bonnes pratiques à adopter pour une désintox numérique réussie

Trois bonnes pratiques à adopter pour une désintox numérique réussiePublié le : 15-11-2021

Même les plus grands joueurs de football abusent des écrans. On sait que même Antoine Griezman était beaucoup trop à fond sur Fortnite et que Neymar Jr. a eu sa grosse période Counter Strike. Et vous, combien d'heures passez-vous chaque jour en game ou sur Instagram, YouTube ou Snapchat ?

Plus vous êtes jeunes, plus vous passez du temps scotchés sur vos écrans. C'est en tous cas la conclusion d'une étude menée par App Annie, un cabinet d'analyse tout ce qu'il y a plus sérieux. Alors si vous posez les yeux sur votre smartphone dès le réveil, passez toutes vos soirées après le travail à geeker sur votre PC ou checkez votre mobile 200 fois par jour, il est temps de faire une pause : vous êtes peut-être accro aux écrans ! On vous donne quelques bonnes pratiques à adopter.

#1 Forcez votre mobile à limiter votre temps d'écran 

Les iPhone ou appareils Android sont capables de vous forcer à limiter votre temps d'écran. Ce n'est pas forcément le truc le plus fun à faire avec son mobile, mais ça peut sauver votre sommeil.

Il existe une appli un peu cachée, nommée  "Temps d'écran" sur iPhone. Elle permet d'accéder en temps réel à ses propres stats d'utilisateur et de définir des heures d'utilisation, qu'il s'agisse d'une limite de temps sur les applications, les appels ou les SMS.

Il est possible de faire la même chose sur Android en passant par la fonctionnalité "Bien-être numérique", disponible dans l'application Paramètres de votre mobile. Un bon moyen de faire un break sans trop se casser la tête.


Pour ne pas se frustrer, on utilise une technique toute bête sur laquelle ne cracherait pas Monkey D. Luffy s'il avait TikTok : on essaie de se lancer des défis progressifs pour réduire son temps d'écran. Au lieu de 30 mn de vidéos le soir, on passe à 25, puis à 20 minutes, etc. Même si ça paraît impossible au début et que l'on a envie d'enchaîner les vidéos, il n'y a rien de plus facile à prendre qu'une bonne habitude.

2# L'écran doit s'éteindre avant les lumières 

Il est temps de balancer son smartphone loin, très loin de son lit. Bien au-delà du mur Maria, là où même le Bataillon d'exploration n'oserait pas aller.

Avant d'aller se coucher, l'utilisation excessive des écrans est un vilain défaut. Ces dernières années plusieurs études on ne peut plus sérieuses sont venues démontrer le lien entre troubles du sommeil et excès des écrans. Votre mission : poser le smartphone environ 60 minutes avant d'aller se coucher. On sait, c'est pas facile – mais le Eren Jäger qui sommeille en vous a les moyens de la réussir. 

Et si vous aimez vraiment scroller ce fil Instagram ou envoyer quelques Snaps avant de fermer les yeux pour une douce nuit de sommeil, on vous file une autre technique toute bête : au lieu de scroller de haut en bas à l'infini, on démarre par le bas pour remonter vers le haut afin de délimiter un début et une fin précise. C'est cadeau.

#3 Définir des lieux et période où le smartphone est interdit 

Cette petite technique est signée Ousmane Dembélé. Le footballeur français se force à ne pas utiliser son smartphone dans certaines pièces de la maison. Un petit exercice simple qui permet de prendre conscience de l'utilisation parfois compulsive de son smartphone. De la même manière, on pourra se forcer à poser le mobile, laisser l'ordinateur ou la télévision éteinte à certaines heures précises de la journée – le dimanche matin ou à la pause déjeuner par exemple.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.