Le Noël parfait du petit développeur

Le Noël parfait du petit développeurPublié le : 16-12-2020

#parentsconnectés

Petit, on rêvait de devenir chimiste ou magicien. En 2020, on fait des tours de passe-passe avec le code informatique. Passage en revue des jouets à offrir aux apprentis développeurs.
DEEPOL by Plainpicture

On a beau ne pas y comprendre grand-chose, le code est devenu le langage incontournable. Comme toutes les langues étrangères, plus tôt on s'y met, mieux on apprend. Il est temps pour votre marmot de parler aux machines… en s'amusant !

Raspberry Pi, l'OG

Dans la gamme des ordinateurs DiY, Raspberry Pi est le pionnier. Il a été créé au sein du département d'informatique de l'université de Cambridge au sein de la fondation Raspberry Pi, dédiée à la promotion de l'apprentissage des bases de la programmation à l'école. L'outil à la framboise est un nano-ordinateur, capable de supporter des programmes créés par vous, ultra bon marché - le modèle le moins cher de la gamme est vendu 5 euros. À ce prix là, vous n'aurez que la carte mère (sans câble d'alimentation, boitier, souris etc.) mais la fondation a créé plusieurs kits. Le dernier né, Raspberry Pi 400, est le plus abouti avec, pour environ 75 euros, l'ordinateur intégré dans un clavier (attention, l'écran n'est pas fourni). Vous ne verrez plus jamais l'informatique comme avant.

Thymio, le pédagoQue les nostalgiques d'Adibou lèvent le doigt. Thymio est son fils spirituel : un robot qui rend l'apprentissage rigolo. Développé à l'école polytechnique fédérale de Lausanne, le petit robot en open source, environ 140 euros, a des comportements préprogrammés pour permettre à votre enfant de saisir les possibilités : suivre une ligne ou votre main, éviter des obstacles ou réagir aux sons, entre autres. Pour le reste, au tour des apprentis codeurs de créer de nouveaux programmes pour les neufs capteurs du Thymio, grâce à un environnement de programmation adapté. Une communauté en ligne permet le partage des ressources. A l'aventure !

Lego, le blockbuster

Le roi de Noël a encore frappé. Depuis 2017, Lego commercialise des créatures à construire, coder... et pour jouer ! Tour à tour robot, guitare, chat droïde ou usine à Lego, selon l'inspiration du petit constructeur, le kit de 160 euros est doté d'une connexion bluetooth, un moteur interactif et un capteur de couleur et de distance. Reliées à une application téléchargeable sur une tablette, les composantes électroniques sont programmables et permettent à votre enfant de donner vie à ses créations. De 7 à 12 ans... ou plus ! Une version Star Wars est disponible pour construire ses propres droïdes, ainsi qu'une version plus technique (et plus chère) avec Lego Mindstorms.

Kano, l'ambitieux

Votre ado réclame un ordinateur ? Peut-être est-il temps de céder. Mais s'il le veut, alors il faudra le construire ! Cela vous paraît fou ? C'est pourtant le pari de Kano, une entreprise basée à Londres qui ambitionne de redonner aux consommateurs le pouvoir sur les outils informatiques du quotidien. Une fois l'ordinateur à 350 euros construit, l'utilisateur peut créer ses programmes Javascript grâce à des blocs de commandes colorés et facilement compréhensibles. Si l'ordinateur est un défi un peu trop grand, la marque commercialise également des appareils type souris d'ordinateur, enceintes ou webcams. Vous pouvez aussi acheter vos programmes à coder, estampillés Star Wars, Harry Potter ou la Reine des Neiges. De quoi comprendre ce qu'il se passe sous le capot de votre machine.

Makey Makey, le déjanté

Prêt à être le docteur maboule de la programmation ? Makey Makey est un kit qui permet de remplacer les touches du clavier par n'importe quel objet conducteur. Avez-vous déjà rêvé de jouer de la musique sur des fleurs et des bananes ? Avec Makey Makey, c'est possible. De contrôler votre jeu vidéo avec votre trousse à maquillage ? A vos rouges à lèvres ! Pour environ 50 euros (ou la moitié pour la version mini), le kit vient avec la carte Makey Makey, des pinces alligators, une prise USB et des câbles de connexion. Pour le reste, c'est à vous de jouer !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.