Le Drive tout nu : séduisant sans emballages

Le Drive tout nu : séduisant sans emballagesPublié le : 25-03-2021

#pratiquesnumeriques

C'est un beau roman, c'est une belle histoire... qui ne veut pas de superflu ! Derrière son nom qui fait gentiment sourire, le Drive tout nu porte avec lui un bagage de valeurs : consommer facilement des produits de qualité façon 0 % déchet en un seul clic.
Drive tout nu

Et si déshabiller ses courses était salvateur pour notre planète et notre santé ? Né il y a deux ans à Toulouse, le Drive tout nu a pris racine sur la conception d'un quotidien sans excès que partagent ses deux fondateurs : Pierre et Salomé. Chez monsieur, on a ça dans le sang puisque depuis sa tendre jeunesse Pierre cultive l'amour du système D. Inspiré par ses grands-parents ouvriers agricoles, plus tard, il se lance lui-même dans le domaine en poursuivant des études d'ingénieur en agriculture. « Avec un amour quasi-viscéral du zéro déchet, Pierre s'est rendu compte de l'ampleur du problème notamment en voyageant. Dans certains pays en développement, les ordures étaient entassées dans la rue à la vue de tous », relate Léa Robine, responsable communication et démocratisation du zéro déchet pour le Drive tout nu, avant de poursuivre : « A contrario en France, le problème est camouflé par des systèmes de collecte et de traitement. Mais derrière ce 'camouflage' c'est en moyenne 590 Kg de déchets ménagers par an par Français et la moitié de ces derniers sont des déchets d'emballages de produits courants de consommation. Aïe...


Avec Salomé, c'est donc le coup de foudre. Très intéressée par les questions de santé, elle souhaite alerter elle aussi sur la dangerosité des emballages pour notre bien-être. En effet, emballer de la nourriture avec du plastique induirait des échanges de matières néfastes pour notre corps. De quoi couper net l'appétit.

De bocal en bocal, démocratiser la consommation responsable 

C'est un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité. Mais consommer sans déchet n'est pas toujours évident comme nous l'explique Léa : « Aller à l'épicerie avec ses propres sacs ou à la boucherie avec ses bocaux n'est pas un mode de vie adapté à tout le monde. Quand on a des enfants, une absence de ce genre de commerce à proximité ou tout simplement quand on n'a pas le temps, difficile de jongler entre toutes ces enseignes ». Pour remédier au problème, la plateforme décide alors de miser sur la praticité : « Nous nous sommes inspirés du drive des grandes enseignes pour les mettre à notre sauce éthique » raconte Léa. Ici, tout est vendu dans son plus simple appareil, du fromage au shampoing, ces produits bio ou assimilés couvrent nos besoins de A à Z.

Concrètement, il vous suffit de remplir votre panier en un clic sur la plateforme et de sélectionner un jour et une heure de retrait dans l'une des adresses du Drive tout nu. Rien de plus simple. Ici, bocaux et autres contenants vous sont accordés en toute gratuité avec un système de reprise inversée : « Nous vendons uniquement le produit, nous ne faisons pas payer le contenant à nos clients à l'inverse d'un système de consigne classique. Pour remercier les acheteurs de prendre part à ce système, nous leur offrons des bons d'achat de 10 centimes par contenant ramené à faire valoir sur les futures commandes », explique Léa. 

Rien n'oblige donc la communauté du Drive tout nu à rendre ces contenants, mais à la bonne surprise de la plateforme cela fonctionne plutôt bien : « En optant pour ce système-là, on a vraiment choisi de faire confiance à nos clients et de parier sur la bonne volonté. On a eu raison puisque nous observons un taux de retour de 80 % de nos contenants. Avec nos 3 drives sur Toulouse, cela fait environ 7 500 contenants qui reviennent par semaine ! », complète Léa. Une fois récupérés, les contenants sont stérilisés et à nouveau remplis, prêts pour de nouvelles aventures !


Le zéro déchet, une vision qui n'a pas de limite 

Derrière le Drive tout nu, il y a donc une équipe ayant à cœur de faire évoluer les choses mais il y a aussi tout une communauté qui voudrait en faire autant. Actifs, étudiants, retraités... tout le monde est désormais conscient de l'impact du non-emballage sur le quotidien et sur la bien portance de notre chère planète comme l'illustre Léa : « Aujourd'hui des gens qui allaient au supermarché ou encore en AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) viennent chez nous, tout comme des jeunes qui, avec la crise sanitaire ont été éveillés aux préoccupations de consommation locale et responsable »

Mais que serait cette grande chaîne (dé)culottée sans son maillon fort, les agriculteurs ? Avec la vente de produits à 60 % locaux (à moins de 100 km), le Drive tout nu offre ainsi une vitrine de premier choix au savoir-faire de proximité. « On travaille en vrac et en zéro déchet avec eux aussi, ils nous livrent en grande quantité et on leur rend leurs contenants qu'ils soient volumineux à l'image de sachets de 10 kg de farine ou même petits comme des pots de yaourt. De plus, on aime créer du lien entre nos clients et nos producteurs : nos acheteurs font des retours constructifs à nos producteurs et ces derniers viennent partager leur talent en faisant par exemple tester leur produit directement au drive. C'est gagnant-gagnant » , nous dit Léa.

Loin d'avoir inscrit le point final à sa belle histoire, les aventures du Drive tout nu commencent à faire écho. Une volonté de ses fondateurs qui dès le départ ont voulu créer un concept qui soit réplicable pour avoir un impact au-delà de la ville rose. « On commence donc à monter un réseau de franchises sous le format de la franchise sociale puisqu'il faut savoir que le Drive tout nu est une entreprise de l'économie sociale et solidaire. On a l'agrément ESUS (entreprise solidaire d'utilité sociale) et donc notre développement territorial on ne le voyait pas autrement qu'avec ces valeurs là », précise Léa. Pour découvrir les premiers franchisés du Drive tout nu, direction l'autre bout de la France, à Lille, où les portes d'un nouveau drive vont s'ouvrir très prochainement avec à sa tête Timothé et Maxence, un binôme de beaux-frères qui a de l'énergie à revendre. Alors bientôt prêts à faire vous aussi vos courses en « tenue légère » ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.