Coupures d’électricité à l’hiver 2023 : à quoi faut-il s’attendre pour les réseaux mobiles et Internet ?

Coupures d’électricité à l’hiver 2023 : à quoi faut-il s’attendre pour les réseaux mobiles et Internet ?

publié le 8 décembre

Coupures d'électricité à l'hiver 2023 : à quoi faut-il s'attendre pour les réseaux mobiles et Internet ?Publié le : 08-12-2022

#digitaldurable

La crise énergétique pourrait conduire à des coupures d'électricité en janvier 2023, a annoncé le Réseau de Transport d'Électricité (RTE). Que faut-il savoir ? Peut-on encore éviter un délestage ? Que faut-il faire pour y faire face ?

Cet hiver, s'il fait particulièrement froid, il faudra peut-être couper le courant sur des tranches de deux heures dans certaines villes pour alléger la charge sur le réseau électrique global, a fait savoir RTE sur les antennes de France Info.

Si ces opérations de délestage devaient arriver, elles toucheraient non seulement les box internet installées chez vous qui permettent d'accéder au service fixe, mais aussi les antennes mobiles qui ne seraient plus alimentées en électricité. En conséquence, la fourniture des services mobiles et internet fixe serait suspendue.

Quelle différence entre une coupure d'électricité et un délestage ?

Un délestage électrique est une coupure d'électricité volontaire survenant dans des zones ciblées, décidée et déclenchée par les autorités et entreprises compétentes.

Ces interruptions planifiées permettent de faire des économies d'énergie dans un moment de grande tension sur le réseau et de préserver le système électrique global. Il s'agit notamment d'éviter le black-out généralisé.

En cas d'alerte rouge cet hiver, le gestionnaire du réseau RTE pourra demander à Enedis de couper l'électricité de manière temporaire pendant les pics de consommation.

Concrètement, à quoi ressembleraient ces coupures d'électricité ?

Ces coupures n'arriveront pas de manière intempestive. Vous serez d'ailleurs prévenu 3 jours avant une potentielle coupure, afin de pouvoir vous y préparer et prendre vos dispositions, afin, notamment, d'appliquer les écogestes.

Un jour avant le délestage prévu, celui-ci sera confirmé ou infirmé par RTE et Enedis, et c'est à ce moment-là que la liste des communes concernées sera rendue publique. Pensez également à continuer d'appliquer les écogestes, même à J-1, particulièrement sur les plages horaires sensibles (8h-13h et  18h-20h). Éviter un délestage sera encore possible si nous nous y efforçons.

En cas de délestage effectif, la liste des communes et les horaires concernées seront relayés par les autorités, les médias et vous pourrez également vérifier si un délestage est prévu dans votre zone géographique en utilisant notre site Vigilance Électrique.

Vous pouvez télécharger l'application Ecowatt pour suivre en temps réel l'état du réseau électrique, et savoir si un délestage est prévu prochainement dans votre quartier.

Toute la France ne sera pas concernée : les coupures de courant vont viser, à tour de rôle, certaines villes ou quartiers.

Elles seront momentanées, ne pourront pas dépasser les 2h consécutives, et seront appliquées pendant des plages horaires précises : de 8h à 13h et de 18h à 20h.

Pendant ce laps de temps, vous ne pourrez pas utiliser vos appareils électriques (sauf s'ils disposent d'une batterie autonome), qu'il s'agisse de vos appareils électroménagers, de vos luminaires ou de votre matériel informatique.

Délestage électrique : pourquoi les opérateurs téléphoniques sont-ils mobilisés ?

Si RTE et Enedis décident de la mise en œuvre d'un délestage électrique, les antennes du réseau mobile seront privées d'électricité, car elles ne sont pas considérées comme prioritaires. De ce fait, l'accès aux services de communications mobiles sera impacté dans les zones ciblées. Tous les opérateurs mobiles sont concernés.

« C'est un sujet sur lequel Orange et la Fédération des télécoms alertent le gouvernement depuis le début de l'année 2022, depuis qu'on a été prévenus des risques de délestage », a assuré Christel Heydemann, la directrice générale du groupe Orange lors de son audition par la commission des affaires économiques du Sénat mercredi 30 novembre. « On continue de travailler (ensemble sur le sujet), mais je crains que nos concitoyens découvrent que les réseaux télécoms dépendent de l'électricité » a-t-elle ajouté. Selon elle, des exercices de crise sont en cours au sein d'Orange pour que l'opérateur puisse se préparer à toutes les éventualités.


Quelles sont les initiatives prises par Orange en cas de délestage électrique ?

Pour accompagner ses clients pendant cette période, Orange a conçu un site dédié . Celui-ci vous donnera la météo Ecowatt, les informations importantes sur les prochains délestages éventuellement prévus dans votre ville, les bons gestes à adopter pour économiser l'énergie et ce qu'il faut savoir sur les pannes d'électricité.

Orange se prépare à cette éventualité depuis plusieurs mois, afin de préparer les activités du réseau aux éventuelles coupures électriques. Des simulations de cellules de crises ont été organisées pour préparer les équipes d'Orange à la gestion de la situation, même si celle-ci ne dépend pas de la volonté de l'entreprise.

 

Est-ce qu'il sera possible de communiquer grâce à un smartphone ?

Si une coupure électrique survient dans votre commune ou votre quartier, les antennes mobiles proches de chez vous seront hors service.

Si vous êtes client Orange ou Sosh, vous pourrez encore communiquer pendant 10 à 20 minutes après le début de la panne, car les antennes mobiles Orange disposent de batteries de secours. Mais celles-ci ont une autonomie limitée à quelques dizaines de minutes (maximum 20). Au-delà, il ne sera plus possible d'utiliser Internet ou de téléphoner depuis votre mobile.

Le wifi sera-t-il lui aussi inaccessible ?

Votre routeur wifi doit être branché au courant électrique pour pouvoir diffuser la connexion chez vous. En cas de coupure de courant à votre domicile et sans solution d'appoint (batterie, générateur), le wifi sera donc lui aussi inaccessible, tout comme la télévision. Si vous utilisez des services de téléassistance ou télésurveillance, ceux-ci seront également indisponibles pendant toute la durée du délestage. 

Sera-t-il possible de joindre les secours pendant cette période de délestage ?

À moins d'exceptions dans certaines zones et de vous trouver proche de sites « sensibles », il ne sera pas possible d'utiliser votre téléphone portable pour appeler qui que ce soit, y compris les secours. Vous n'aurez pas de réseau pour le faire, les antennes étant mises hors service momentanément.

Quelques exceptions pourront survenir :

👉 Vous vous trouvez dans une zone « sensible » et la préfecture a décrété que les antennes mobiles de cette zone peuvent être encore alimentées. Vous pourrez donc utiliser votre mobile.

👉 Vous avez chez vous un vieux téléphone dont le socle ne fonctionne pas avec de l'électricité (rare aujourd'hui), et qui est seulement relié à une vieille prise en « T ».

👉 Vous avez chez vous un téléphone fixe avec un socle à batterie autonome (très rare).

👉 Vous avez un système d'électricité autonome (une batterie ou un générateur) et pourrez fournir de l'électricité à votre téléphone fixe ou votre Livebox.

Comment se déroulera le retour à la normale après une coupure d'électricité ?

Une fois la coupure électrique terminée, le retour à la normale se fera de manière progressive et de manière automatique pour la majorité des antennes mobiles (80 à 85 %). Dans le cas où une intervention sur site serait nécessaire pour les autres antennes, cela pourrait engendrer des perturbations du réseau mobile Orange peu après la remise en route électrique de RTE et Enedis. 

Pourquoi faisons-nous face à un risque de délestage ?

Plusieurs éléments amènent RTE et Enedis à envisager des délestages ciblés à partir de janvier 2023.

En France, nous utilisons très largement l'énergie nucléaire. Mais cette année, moins de la moitié des réacteurs du parc nucléaire national sont actuellement en service. 32 des 56 réacteurs sont en effet en maintenance, et leur remise en route est plus lente que prévu.

Les énergies renouvelables restent encore insuffisamment développées pour répondre aux besoins de consommation.

La guerre en Ukraine exerce une tension très forte sur les prix et l'approvisionnement en énergie

Un hiver potentiellement froid, voire très froid, avec plusieurs semaines où la température atteindrait le négatif accroîtrait le risque de nécessité de coupure d'électricité.

Comment faire des économies d'électricité ?

Si les autorités alertent maintenant autour de ces risques de délestage, c'est aussi pour encourager les Français à développer les écogestes. Nous en avons listé quelques-uns : 

👉 Activer la veille profonde sur votre Livebox si vous utilisez la Livebox 6 ou le mode économie d'énergie si vous utilisez la Livebox Play.

👉 Passer votre décodeur TV en mode économie d'énergie (disponible pour le décodeur TV 4 et TV UHD et le décodeur associé à la Livebox Play).

👉 Utiliser le wifi plutôt que la 4G lorsque c'est possible.

👉 Réduire autant que possible la température du chauffage.

👉 Éteindre les lumières inutilement allumées.

👉 Débrancher les chargeurs lorsqu'ils ne sont pas utilisés.

👉 Débrancher les appareils en veille, comme les consoles de jeux ou les téléviseurs.

👉 Décaler certains usages, comme l'utilisation du lave-vaisselle ou du lave-linge pour privilégier les heures creuses (indiquées sur votre facture d'électricité)

👉 Modérer certaines utilisations, comme le sèche-linge ou certains appareils de cuisson (en évitant les cuissons lentes par exemple).

Pour aller encore plus loin dans vos économies d'énergie, vous pouvez consulter le site Ecowatt, mis en place par RTE pour nous alerter sur notre propre consommation.

Bienvenue sur Bien vivre le digital : le site de la famille connectée au quotidien, pour bien s'informer et surfer en toute sécurité en déjouant les arnaques en ligne, mettre en place les bonnes pratiques numériques en famille, rendre sa vie digitale plus écologique et suivre les dernières tendances du web.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.