Les femmes sont l'avenir du digital

Les femmes sont l'avenir du digital

publié le 21 mars

Les femmes sont l'avenir du digitalPublié le : 21-03-2022

#numeriqueresponsable

27% des salariés du digital sont des femmes, et seulement 17% des codeurs... Difficile de croire qu'à l'origine, ce milieu était très féminin ! Pourquoi les femmes ont-elles disparu du numérique et comment y (re)mettre plus de mixité ? On vous dit tout.
Orange

"Elles sont où les femmes du numérique ?"


Margaret Hamilton, dont le code informatique a permis le succès de la mission Apollo 11

Saviez-vous que l'informatique est un des seuls domaines d'étude où la proportion de femmes a baissé ? Dans les années 1950, on y comptait entre 30 et 50% d'étudiantes. Mais dans les années 1980, c'est la chute. En 1986, elles n'étaient plus que 37%.

Il faut dire que dans les années 80, avec les innovations technologiques, le milieu est devenu plus attractif et les hommes s'y sont engouffrés en masse. À la maison, c'était aussi aux hommes que les ordinateurs individuels étaient destinés. Peu à peu, le numérique est devenu "une affaire de garçons" et les femmes y ont disparu.

Aujourd'hui, les métiers du digital ne comptent que 27% de femmes.

Une discrimination... dès la primaire
Affiche des stages "Girls can code"

37% des filles envisagent de s'orienter vers une école d'informatique ou d'ingénieur... contre 66% des garçons. Pourquoi une telle différence ? À cause d'un manque d'information et d'encouragement, pas d'intérêt, estime une étude Ipsos de novembre 2021.

33%

Seulement 33% des filles sont encouragées par leurs parents à s'orienter vers les métiers du numérique, contre 61% des garçons. Or les parents sont les principaux prescripteurs en matière d'orientation (Ipsos).

Quant à celles qui arrivent à exercer dans la Tech, malheureusement, elles en partent vite. 40% des femmes quittent leur poste dans les 10 premières années de leur carrière, d'après une étude Gender Scan.

En cause ? Le sexisme (70% des femmes disent avoir été l'objet de sexisme dès leurs études en école d'informatique)  et les écarts de salaires  (celui des femmes dans l'informatique est inférieur à celui des hommes... de 16%)... 

Quand on sait que le monde de demain sera en partie façonné par les outils technologiques développés aujourd'hui, il semble impératif de mettre plus mixité dans ce domaine. 

Alors, on casse les codes ?

Pour redonner le pouvoir aux femmes dans le digital, plusieurs écoles se mobilisent. 

► LaAda Tech School (Paris et Nantes) est une école d'informatique féministe, "pensée pour les femmes, mais ouverte à toutes et à tous". Son objectif : donner une formation solide tout en créant une nouvelle culture autour du code, aujourd'hui encore sujette "aux stéréotypes genrés lourds". L'école a même créé une exposition en ligne, "Les femmes et l'informatique", à télécharger et à afficher dans son école, dans son entreprise pour faire connaître toutes ces femmes qui ont fait le numérique (et dont la société a oublié les noms).

► Google, l'école EPITA et Prologin s'associent pour proposer des stages d'initiation "Girls Can Code", à destination des filles, dès le collège.  L'école Epitech a quant à elle lancé avec IPSOS un observatoire sur la féminisation des métiers du numérique pour que le milieu devienne plus mixte :
Sondage Epitech X IPSOS

Plusieurs autres organismes organisent des stages de code auprès des enfants (garçons et filles). Et des villes proposent des ateliers juste pour les filles. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou sur Internet !

Plusieurs réseaux féministes du numérique ont été lancés par des femmes exerçant dans le milieu, afin de se soutenir face aux inégalités et d'encourager celles qui en ont besoin. Parmi eux : Femmes@Numérique, Femmes du Digital Ouest ou encore Girlz In Web.  Pour en savoir plus, cliquez ici.

Et toi Orange, tu fais quoi ?

#Hello Women,  un programme pour accélérer la mixité dans les domaines Innovation et Technologie pour :– Sensibiliser les jeunes filles et étudiantes à ces métiers,– Identifier et attirer les femmes susceptibles d'être recrutées dans ces domaines,– Reconvertir des femmes dans ces filières à forte employabilité,– Fidéliser les femmes dans leur métier technique.

#FemmesEntrepreneuses : un programme sur-mesure pour les créatrices de start-up dans la tech. Orange accompagne chaque année 100 créatrices sélectionnées sur l'ensemble du territoire pour encourager l'entreprenariat féminin.

#Maisons Digitales : un programme qui permet aux femmes de s'approprier les outils numériques. Plus de 45 000 femmes ont été formées au numérique en Europe et en Afrique depuis 2015.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.