Yassin Salhi, l'homme qui a décapité son patron en Isère, s'est suicidé en prison

par morandini

Yassin Salhi, l'homme qui a décapité son patron en Isère, s'est suicidé en prison, indique 'administration pénitentiaire.
Cet homme, un ancien chauffeur-livreur de 35 ans, avait été arrêté en juin dernier après l'attaque contre une usine de Saint-Quentin-Fallavier mais aussi après l'assassinat et la décapitation d'un directeur commercial d'une entreprise de transport.
Yassin Salhi, 35 ans, marié et père de trois enfants, est soupçonné d'être l'auteur de l'attaque contre une usine de produits industriels à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), qui a fait un mort et deux blessés.
Chauffeur-livreur dans une société de transports, il aurait décapité son patron, 54 ans, avant de précipiter son véhicule contre l'usine dans le but de la faire exploser.
Blessé à la tête, il a finalement été neutralisé par un pompier puis placé en garde à vue dans un hôpital de Lyon.
Selon Bernard Cazeneuve, Yassin Salhi «faisait l'objet d'une attention» pour ses liens avec la mouvance salafiste, mais n'a aucun casier judiciaire et «n'était pas connu pour être en lien avec des acteurs terroristes».
Né le 25 mars 1980 à Pontarlier (Doubs), Yassin Salhi passe ses vingt premières années dans cette ville nichée dans les montagnes du Jura, à la frontière suisse.
Sa mère, d'origine marocaine, est repartie vivre au Maroc après le décès de son père d'origine algérienne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.