Vive émotion après la découverte à Paris de tags appelant à tuer des policiers comme à "Magnanville" où deux policiers ont été assassinés à l'arme blanche par un islamiste devant leur enfant de 3 ans

par Jeanmarcmorandini.com

C'est un tag qui fait mal aux policiers qui a été découvert sur la devanture d'un magasin après la manifestation du 1er mai. "Le préfet de Police a saisi le procureur de la République suite à la découverte d'un tag injurieux et appelant à la commission de crimes contre les policiers», indique la préfecture de police sur Twitter. «ACAB» est l'acronyme de l'expression «All Cops Are Bastards». Ce qui signifie en français : «Tous les flics sont des bâtards». Ce slogan est devenu un mot d'ordre d'extrême gauche souvent utilisé lors de mouvements sociaux.

L'expression «Magnanville partout» fait quant à elle référence à l'assassinat de deux policiers le 13 juin 2016, à Magnanville (Yvelines).Ce soir-là, Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider avaient été tués à l'arme blanche par un islamiste, à leur domicile, sous les yeux de leur petit garçon de 3 ans.

«Donc les antifas se rangent du côté du terrorisme islamiste faisant l'apologie d'un assassinat terroriste de deux fonctionnaires de police à leur domicile.... D'accord», s'est également indigné Perrine Sallé, porte-parole de l'association Femmes de forces de l'ordre en colère (FFOC).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.