Très vive émotion après le meurtre antisémite de Mireille Knoll à Paris

par morandini

Emmanuel Macron a dénoncé cette nuit un "crime épouvantable" après la découverte vendredi du corps d'une octogénaire de confession juive, Mireille Knoll, dans un appartement à Paris, et réaffirmé sa détermination à lutter contre l'antisémitisme.

"J'exprime mon émotion devant le crime épouvantable commis contre Mme Knoll, a écrit le chef de l'État sur son compte Twitter. Je réaffirme ma détermination absolue à lutter contre l'antisémitisme."

Un peu plus tôt, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, avait exprimé "son indignation" et sa "tristesse" et appelé à ce que toute la lumière soit faite "sur les motivations des auteurs de cet acte de barbarie, qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire." Selon le député UDI Meyer Habib, Mireille Knoll, 85 ans, était une rescapée de la rafle du Vélodrome d'Hiver en juillet 1942, qui s'est soldée par l'envoi dans les camps de la mort nazis de milliers de juifs français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.