Traque dans les Cévennes - Ecoutez le message poignant du papa du fugitif : "Valentin, c'est papa, je t'aime, on t'aime... J'ai la garantie qu'il n'y aura pas feu si tu te rends, mon fils fais-moi confiance

par Jeanmarcmorandini.com

Dans un message audio destiné à son fils, l'auteur présumé de la fusillade aux Plantiers (Gard) ayant coûté la vie à deux personnes, Frédéric Marconne lui demande de se rendre et assure qu’il a obtenu la garanti «qu’il n’y aura pas (de coup de) feu» s’il dépose les armes. Il rappelle également à l’homme, toujours retranché dans le massif forestier des Cévennes que ses enfants «ont besoin de lui». Avant de conclure par un poignant «Je t’aime, nous t’aimons tous».

Jeudi matin, les gendarmes qui passent le secteur au peigne fin pour retrouver Valentin Marcone avaient lancé un appel à témoins pour retrouver cet homme décrit comme de «type européen, 1,70 m, treillis vert et veste de camouflage, considéré comme dangereux».

Le fuyard est «susceptible d'être porteur d'une arme de poing et d'une carabine de précision». C'est avec cette même arme de poing que Valentin Marcone, chasseur et tireur sportif, est soupçonné avoir commis son double meurtre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.