Spéciale erreurs médicales sur NRJ12 - Les larmes hier soir, en direct, de deux invitées qui bouleversent les téléspectateurs et le plateau de Jean-Marc Morandini

par morandini

C'est un moment bouleversant hier soir en direct sur NR12, quand deux victimes du "chirurgien de l'horreur" ont échangé ensemble. Alors que ces deux patientes sont aujourd'hui en fauteuil roulant, en évoquant leurs petits enfants et le fait qu'elles ne pourront jamais les prendre dans les bras, une vague d'émotion a submergé le plateau....

Ces deux femmes affirment être victimes de ce médecin est surnommé “le boucher” ou encore “le chirurgien de l’horreur”. Ce Docteur, est un chirurgien orthopédiste exerçant à Grenoble, est accusé par des dizaines de patients de fautes dramatiques. A chaque fois, les victimes présentent des séquelles importantes souvent irréversibles. Certaines ont dû être amputées, d’autres se déplacent désormais en fauteuil roulant. Et deux hommes seraient même morts des suites d’une opération avec ce Docteur. Aujourd’hui, plus de 80 personnes s’estiment victimes du praticien. Toutes déplorent des vies brisées.

Parmi elles, Dominique 49 ans. En 2018, elle croise la route du chirurgien de l’horreur. Mère de quatre garçons, elle est atteinte depuis de nombreuses années d’une sciatique qui la fait terriblement souffrir. Et alors que la plupart des médecins ne peuvent rien pour elle, cet homme lui assure qu’il connait un moyen de la soulager. Dominique se fait donc opérer des lombaires. Mais elle souffre toujours autant. Et six mois plus tard, elle retourne voir le docteur. Cette fois il lui dit qu’elle doit se faire opérer des cervicales. Mais l’opération tourne au cauchemar. Dominique finit en réanimation et perd toute autonomie. Elle est désormais en fauteuil roulant.

A ses côtés, Sandrine, 45 ans, qui s’estime elle aussi victime de ce Docteur. En 2015, il l’a opérée du canal lombaire car elle souffrait du dos. Mais à sa sortie de l'hôpital, Sandrine est plus mal qu’à sa venue. La situation empire à tel point que la mère de famille est désormais obligée de se déplacer en fauteuil. En réalité, d’après plusieurs praticiens Sandrine n’aurait jamais dû être opérée.

Regardez ce moment très fort en plateau...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.