Spéciale Canicule : De plus en plus de bouches d'incendie sont cassées volontairement pour se rafraîchir provoquant de pénuries pour les habitants

par morandini

Traduction littérale du street-pooling, la piscine de rue, un phénomène qui se multiplie avec la canicule sur la France. Cela se traduit pour l'ouverture illégale de bouches à incendie pour se rafraîchir en période de forte chaleur. Un phénomène récurrent à chaque fois qu'il fait très chaud dans la région, et ailleurs en France. Début juin, 58 bouches à incendie avaient été ouvertes dans la métropole lilloise en un week-end.
En 2017, 600 appareils avaient été ouverts dans les Hauts-de-France en quelques jours. Plus de 100 000 m3 d'eau perdue.

La pratique n'est pas nouvelle. Elle aurait été vue la première fois à New York, en 1896. Après des semaines de canicule, c'est la ville elle-même qui avait demandé l'ouverture des bouches à incendie pour nettoyer les rues.

Certains New-Yorkais en avaient aussi profité pour se rafraîchir. En France, cette pratique est répandue depuis 2015.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.