Revoir les images de Perseverance qui s'est posé hier soir sur Mars avec comme objectif de trouver, dans les années à venir, une preuve de vie passée sur la planète rouge

par morandini

La Nasa a brillamment réussi jeudi à poser sur Mars son rover Perseverance, le cinquième véhicule seulement à avoir réussi le voyage sans encombre, mais le premier à afficher comme objectif de trouver, dans les années à venir, une preuve de vie passée sur la planète rouge. "Atterrissage confirmé!", s'est exclamée à l'heure prévue, 20H55 GMT, Swati Mohan, en charge du contrôle des opérations au Jet Propulsion Laboratory, à Pasadena en Californie.

Les cris de joie ont retenti dans la salle de contrôle, même si les équipes présentes étaient moins nombreuses qu'à l'accoutumée à cause de la pandémie de Covid-19.

La Nasa a immédiatement communiqué deux photos prises par le rover sur place, en noir et blanc, dont une sur laquelle on peut voir l'ombre du véhicule projetée au sol.

Le président américain Joe Biden a salué un atterrissage "historique", preuve selon lui du "pouvoir de la science" et de "l'ingéniosité américaine". Perseverance a parcouru plus de 470 millions de kilomètres en 203 jours. La manoeuvre d'atterrissage était ultra-périlleuse et le site choisi, le cratère de Jezero, le plus risqué jamais tenté, en raison de son relief.

Après être entré dans l'atmosphère martienne à 20.000 km/h, les frictions avec l'air ont fait monter la température du vaisseau jusqu'à 1.300°C. Le rover était protégé par un bouclier thermique, qui n'a été largué qu'après l'ouverture d'un immense parachute supersonique. Huit rétrofusées ont fini de ralentir le véhicule, le plus complexe et le plus gros (une tonne) jamais envoyé sur Mars, avant qu'il ne déploie ses six roues, suspendu le long de câbles jusqu'au contact avec le sol.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.