Regardez les images de la libération cette nuit de Sophie Pétronin au Mali, la dernière otage Française dans le monde

par morandini

Sophie Pétronin, dernière otage française dans le monde, a recouvré la liberté au Mali en même temps qu'un prêtre et un jeune italiens ainsi que l'homme politique malien Soumaïla Cissé, après des mois voire des années de détention aux mains présumées des jihadistes, ont annoncé les autorités maliennes jeudi. Le président français Emmanuel Macron a exprimé dans un communiqué son "immense soulagement" et sa gratitude envers les autorités maliennes.

"Le combat contre le terrorisme au Sahel (où la France engage quelque 5.100 soldats, NDLR) se poursuit", a-t-il tweeté. Il a indiqué qu'il accueillerait Mme Pétronin à son retour en France vendredi.

Des images tournées par un correspondant de l'AFP à l'aéroport de Bamako ont montré le fils de Mme Pétronin, Sébastien Chadaud, arrivé mardi au Mali, tomber, bouleversé, dans les bras de sa mère à la descente de l'avion, ainsi que Soumaïla Cissé faire de même avec des proches. Un peu plus tard, des images diffusées sur les réseaux sociaux les montrent en tête en tête et elle lui dit que pendant près de quatre ans, "tu étais là à mes côtés en me disant: tiens bon".

Soumaïla Cissé, quant à lui, ancien candidat à la présidentielle devenue figure politique emblématique, a fait un retour triomphal parmi ses partisans debout les bras levés à travers le toit ouvrant d'une voiture. Tous les otages, reçus à la présidence malienne, ont paru en relativement bonne santé.

Leur libération parachève une opération dont la genèse, le déroulement mais aussi les implications sont entourés de vastes zones d'ombre. Elle a été menée à bien sous un gouvernement malien de transition installé depuis seulement quelques jours par les nouveaux maîtres militaires de Bamako, sans qu'apparaisse clairement le rôle qu'aurait joué ce changement politique pour débloquer la situation après des années d'efforts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.