Regardez le Prince Harry qui a brisé le silence cette nuit: "Cette issue  m'apporte une grande tristesse. La décision que j'ai prise pour ma femme et moi n'est pas prise à la légère"

par morandini

Le prince Harry a brisé le silence cette nuit alors qu'il a pris la parole lors d'une oeuvre de charité. Il a tenu dès le début a déclaré qu'il était extrêmement triste de devoir renoncer à son titre d'altesse royale après être convenu avec la reine Elizabeth que son épouse Meghan et lui n'exerceraient plus de fonctions officielles à Buckingham afin de devenir plus indépendants. La souveraine âgée de 93 ans et le palais de Buckingham ont annoncé samedi que Harry et Meghan n'utiliseraient plus leur titre d'altesse royale et ne recevraient plus de fonds publics, pour leur permettre de décider librement de leurs engagements et de leurs carrières.

Dans sa déclaration, très émouvante, qu'il a lu à la tribune, il affirme: "La décision que j'ai prise pour ma femme et moi n'a pas été prise à la légère , mais après  des mois de pourparlers, suivant des années de défi et je m'excuse de ne pas avoir toujours bien fait les choses.

Notre espoir était de continuer à servir la reine, le Commonwealth et mes associations militaires sans financement public.

Malheureusement cela n'était pas possible. J'ai accepté cela en sachant que ça ne change pas qui je suis, ni mon engagement. Mais j'espère que cela vous aide à comprendre ce que cela implique, de prendre du recul par rapport à tout ce que j'ai toujours connu afin d'aller vers ce qui sera, je l'espère, une vie plus paisible. Cette issue  m'apporte une grande tristesse.

Le Royaume-Uni est ma maison et un endroit que j'aime. Cela ne changera jamais. J'espère me diriger vers une vie plus paisible et j'ai prévu de me consacrer à soutenir les causes, les œuvres de bienfaisance et les associations militaires qui sont si importantes pour moi."

Pour l'expert en protocole de la famille royale Alastair Bruce, interrogé par le Sun, la reine a réglé la question d'une « poigne de fer » et l'abandon du titre d'altesse royale équivaut à « une abdication », puisque Harry se retrouve ainsi rétrogradé au même rang que trente autres ducs britanniques. Si le couple conserve ses titres de duc et duchesse de Sussex, il renonce en revanche à son allocation royale et devra rembourser certaines dépenses publiques dont il a bénéficié, notamment les 2,3 millions d'euros employés à rénover leur résidence au Royaume-Uni.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.