Reconstitution cette nuit du meurtre de Maëlys: Nordahl Lelandais aurait changé sa version de la nuit du meurtre

par morandini

La première reconstitution de la nuit du meurtre de la petite Maëlys s'est déroulée cette nuit à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Nordahl Lelandais est arrivé en début de soirée dans un convoi de gendarmerie à la salle des fêtes, où avait disparu Maëlys, 8 ans, dans la nuit du 26 au 27 août 2017, lors d'une fête de mariage.
« C'est un moment important pour l'enquête judiciaire et c'est aussi un moment très important pour la famille pour essayer d'avoir des explications » sur le déroulement des faits, a déclaré devant la presse le colonel Yves Marzin, commandant du groupement de gendarmerie de l'Isère.

D'après les informations de RTL, Nordahl Lelandais a changé son récit de la nuit du 27 août 2017.

Le cortège a d'ailleurs fait une étape surprenante dans une zone commerciale à la sortie de Pont-de-Beauvoisin, située à mi-chemin entre la salle des fêtes et le domicile de Lelandais. Juges et gendarmes s'y sont longuement arrêtés. Il s'agirait d'une voie déserte, isolée derrière des hangars à proximité de la rivière du Guiers.

Il avait fallu attendre près de six mois pour que Nordahl Lelandais, présent au mariage et acculé par des preuves matérielles [une trace de sang de l'enfant dans sa voiture] avoue le meurtre « involontaire » de l'enfant et conduise les enquêteurs jusqu'aux restes de la fillette dans la montagne, près du village de Saint-Franc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.