Pour la première fois, un président américain est entré en Corée du Nord pour quelques pas historiques avec Kim Jong-un

par morandini

Ce 30 juin, le président américain est entré à pied en Corée du Nord, pour quelques pas historiques avec le dirigeant de ce pays, Kim Jong-un. Le chef de la Maison Blanche a franchi la limite qui marque la séparation entre les deux Corées dans le village de Panmunjom, où a été signé l'armistice de 1953. Jamais aucun président américain avant lui n'avait foulé le sol de la Corée du Nord.

Accompagné de l'homme fort de Pyongyang, vêtu d'un costume Mao anthracite, le milliardaire américain a fait quelques pas en territoire nord-coréen, avant de poser à ses côtés pour les journalistes sur la ligne de démarcation.

"C'est un grand jour pour le monde", s'est-il félicité. "Cela signifie que nous voulons mettre un terme à un passé fâcheux et essayer de créer un avenir nouveau".

De son côté, le leader nord-coréen, Kim Jong-un, espère "surmonter les barrières" grâce à ses liens avec Trump.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.