Pont effondré : Où en est l'enquête ce matin et que sait-on vraiment sur les raisons de ce drame hier à Mirepoix-sur-Tarn ?

par morandini

Les enquêteurs cherchent ce matin des réponses au lendemain de l'effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn, près de Toulouse, dans lequel une adolescente de 15 ans et le chauffeur d'un poids-lourd ont trouvé la mort. Dans l'immédiat, "aucune hypothèse ne peut être confirmée" sur les causes et circonstances de l'accident, survenu lundi peu après 8H00, selon le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Laurent Nuñez, qui s'est rapidement rendu sur place.

Seule certitude: datant de 1931, le pont suspendu qui s'est "effondré brutalement en quelques secondes", avait été contrôlé et "n'avait pas été identifié comme posant des problèmes particuliers", a déclaré la secrétaire d'Etat à la Transition écologique Emmanuelle Wargon, qui l'accompagnait. Son tablier s'est pourtant presque totalement effondré dans le Tarn, profond de plus de 20m et large de 100 m dans cette zone, précipitant dans l'eau les deux véhicules qui s'y trouvaient: la voiture où prenait place l'adolescente, conduite par sa mère, et le poids-lourds.

Les habitants, qui empruntent régulièrement cette desserte, majeure pour leur localité, ont été d'autant plus choqués que des bus scolaires venaient d'y passer, selon un témoin. "Ca aurait pu être moi, ce pont je le prends tous les jours", s'effrayait rétrospectivement Emilie Mulero, une infirmière de 37 ans.

Le corps de la jeune fille, élève en première dans un lycée privé d'enseignement professionnel des environs, a été rapidement repêché, tandis que sa mère a pu être secourue par des témoins. Celui du chauffeur n'a été retrouvé que plus tard dans l'après-midi. Il a été repêché dans la nuit, après de longues opérations compliquées par le courant pour l'extraire de la cabine du camion, compactée sous le choc. Selon Eric Oget, le maire de cette localité, située à une trentaine de km de Toulouse, le poids lourds était un "porte-char de transport de grue".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.