Nantes - Les images choc de l agression en plein centre-ville : Un homme armé d’un tournevis s’en est pris à plusieurs passants, blessant moins quatre d’entre eux

par Jeanmarcmorandini.com

Un homme armé d’un tournevis s’en est pris à plusieurs passants, blessant moins quatre d’entre eux légèrement, selon France Bleu. C’est vers midi, place du Bouffay, que cet individu a pris pour cible au hasard des badauds. Sans un mot, il aurait ainsi blessé au moins quatre personnes à l’aide de l’outil.

Alerté par des cris, un agent de sécurité d’un magasin voisin a alors tenté de maîtriser le forcené, aidé d’autres passants.

Le suspect a été interpellé par les forces de l'ordre et il serait en cours d'identification. Il aurait entre 25 et 30 ans. Les trois blessures infligées aux victimes sont qualifiées de «légères».

Ouest-France précise qu'un «gros dispositif de forces de l'ordre a été déployé avec des policiers municipaux et des militaires» de la mission Sentinelle.

Salimou, agent de sécurité dans un magasin, est intervenu pour gazer et stopper l’homme frappant les passants à coups de tournevis quartier Bouffay à Nantes : «Je suis arrivé en courant vers lui. Je lui ai dit de poser son arme, un tournevis. Il ne disait rien, avait des yeux bizarres et semblait très en colère. Il n’a pas obéi. À ce moment-là, un couple est passé tout près et il s’est jeté sur l’homme pour essayer de le planter.»

C'est alors que l'agent a envoyé du gaz lacrymogène au visage de l'assaillant avant de réussir à le neutraliser avec l'aide d'un passant : «J’ai couru derrière lui jusqu’à ce qu’il me fasse encore face. Alors je l’ai gazé à nouveau, en plein visage. Avec un autre homme on lui a sauté dessus au moment où la police arrivait.»

L'agent de sécurité explique qu'il n'a pas eu le temps d'avoir peur : «Ce n’est pas un acte héroïque. C’est quelque chose de normal. Il s’en prenait à n’importe qui, il fallait l’arrêter.»

Plusieurs membres des forces de l’ordre, dont des militaires de l’opération Sentinelle qui patrouillaient non loin, sont alors intervenus pour arrêter l’auteur présumé des faits, qui a été placé en garde à vue.

Selon la police de Nantes citée par France Bleu, le vol pourrait être le motif principal de cette agression. La première victime était en train de retirer de l’argent dans un distributeur. L’agresseur a été légèrement blessé et conduit au CHU de Nantes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.