Massacre de chevaux dans plusieurs régions de France - Voici le premier portrait robot d'un suspect qui s'est attaqué aux animaux et à un propriétaire

par morandini

Dans la nuit de lundi à mardi 25 août, deux hommes armés de couteaux ont été mis en fuite par le propriétaire qui a été blessé au bras lors de l'altercation. Grâce aux précieuses indications de Nicolas Demajean, les enquêteurs ont pu réaliser un portrait-robot de ces agresseurs alors que les attaques se multiplient. Il a été diffusé sur la page Facebook de la gendarmerie de l'Yonne.

« D’importants moyens de gendarmerie » ont été mobilisés, indique également le procureur de la République d’Auxerre, Hugues de Phily. Outre cette publication sur les réseaux sociaux des forces de l’ordre, le portrait-robot doit faire l’objet d’une diffusion dans les médias nationaux, précisent nos confrères de l’Yonne Républicaine. « Il est possible que cet individu ne se trouve plus dans l’Yonne », expliquent les services de la cellule renseignement.

Des chevaux égorgés ou éviscérés, parfois avec une oreille coupée, sont régulièrement retrouvés dans les prés de plusieurs départements depuis dix-huit mois. La psychose s'installe chez les propriétaires.

Pendant que certains éleveurs s'équipent de caméras, les gendarmes tentent de collecter un maximum d'indices, notamment des traces d'ADN.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.