Lyon : Violences, départs de feu, caillassage, le quartier de La Duchère s'est embrasé cette nuit après un accident d'un deux roues dans lequel un adolescent a été grièvement blessé

par Jeanmarcmorandini.com

Des violences urbaines ont éclaté hier soir vers 18 heures, à La Duchère dans le 9e arrondissement de Lyon, où plusieurs tentatives de mise à feu ont été signalées, sur la voie publique. Des feux de véhicules ont provoqué un immense panache de fumée qui a été visible depuis une grande partie de la ville. Les premiers incidents se sont produits vers 17h40. Un équipage de police aurait été caillassé avant la flambée de violence.

Selon le Progrès, le bilan provisoire des violences urbaines est de 6 voitures brûlées, 2 motos incendiées et 12 interpellations. 16 soldats du feu sont intervenus dans la soirée.

La veille, secouristes et policiers avaient été la cible de jets de pierres, en marge d’un dramatique accident de scooter durant lequel un adolescent avait été grièvement blessé. Le pilote est actuellement entre la vie et la mort.

Sur cet accident, deux versions s'opposent. Des jeunes estiment que la police est responsable de l'accident. La préfecture affirme elle, qu'il n'y a aucun élément justifiant cette version. Grégory Doucet, le Maire de ville, a expliqué qu'il n'a eu connaissance "d'une présence policière qu'au moment de l'intervention des secours". Version confirmée par la préfecture. Par ailleurs, il a déclaré qu'il "était trop tôt pour trouver les causes et les conséquences de ces violences". Pourtant, selon le frère de l'adolescent grièvement blessé, "des policiers seraient impliqués dans son accident, et c'est une autre patrouille qui serait ensuite venue sur les lieux".

. "Des jeunes s'en sont pris à des policiers municipaux, avec des jets de pierre", a indiqué Mohamed Chihi, adjoint à la sécurité à la ville de Lyon à France 3. "Ils ont riposté en utilisant des balles de défense, sans faire de blessés". Deux policiers municipaux ont été légèrement touchés, selon Mohamed Chihi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.