Les images de l'agression d'un journaliste de la BBC pendant un discours de Donald Trump dénonçant la partialité des médias

par morandini

La BBC a protesté auprès de la Maison Blanche après l'agression d'un de ses caméramen lors d'un meeting de Donald Trump, demandant à l'administration américaine un examen des mesures de sécurité entourant la presse présidentielle.

Le journaliste de la chaîne britannique Ron Skeans a été agressé par un partisan du président américain lors de son discours à El Paso, au Texas, lundi soir, alors qu'il se trouvait dans l'espace réservé aux médias.

Le journaliste n'a pas été blessé par son agresseur, qui portait une casquette avec le slogan "Make America Great Again" ("Rendons à l'Amérique sa grandeur") et qui a insulté les médias avant d'être expulsé par le service d'ordre.

Le chef du bureau de la BBC aux Etats-Unis, Paul Danahar, a indiqué sur Twitter avoir demandé à la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, "un examen complet des mesures de sécurité après l'agression d'hier soir".

"L'accès à la zone média n'était pas contrôlé. Personne parmi les forces de l'ordre n'est intervenue avant, pendant ou après l'agression", a-t-il ajouté. Celle-ci "était violente et désagréable mais ne menaçait pas la vie" du caméraman, a précisé M. Danahar dans un autre message. "Toutefois je crains que cela soit un pas vers quelque chose de plus grave contre un journaliste si la calomnie envers les médias continue", a-t-il mis en garde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.