Le gouvernement a promis mardi de "faire toute la lumière" sur la mort de Steve Maia Caniço

par morandini

Le gouvernement a promis mardi de "faire toute la lumière" sur la mort de Steve Maia Caniço il y a plus d'un mois à Nantes, soulignant que le rapport de l'IGPN n'établissait "pas de lien" entre l'intervention des forces de l'ordre, qui était "justifiée", et sa disparition. Témoignant de l'émotion provoquée par la disparition du jeune animateur périscolaire de 24 ans, le Premier ministre Édouard Philippe a fait une déclaration dans la cour de Matignon, aux côtés du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, pour assurer de la "volonté de transparence totale" des autorités.

Il a reconnu que "plus de cinq semaines après les faits, le déroulement de cette soirée, l'enchaînement des faits, restent confus" et que plusieurs interrogations demeuraient après l'identification mardi du corps de Steve Maia Caniço, repêché la veille dans la Loire. Il a annoncé la saisie de "l'Inspection générale de l'administration pour aller plus loin et comprendre les conditions d'organisation de l'événement par les pouvoirs publics, mairie et préfecture, ainsi que les organisateurs privés".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.