Le coup de gueule de Michel-Edouard Leclerc accusé d'avoir "caché" des stocks de masques : "C'est un scénario débile et dégueulasse"

par morandini

D'où sortent les masques que va vendre à partir de demain, la grande distribution par millions ? La polémique enfle et que ce soit chez les pharmaciens où chez certains politiques, on estime que des stocks existaient quand le personnel médical en avait besoin et ils n'ont pas été distribués. Des affirmations qui provoquent la colère de Michel-Edouard Leclerc et il le dit dans une vidéo à voir ci-dessus:

"Il faut essayer de sortir de cette polémique qui est dégueulasse. Le gouvernement demande aux buralistes, aux supermarchés, aux pharmaciens de commercialiser des masques. C'est de la diffamation que de raconter que Leclerc ou Système U ont enfoui les masques dans des caves pendant que d'autres en avaient besoin. Il faut arrêter les conneries, il n'y a pas de loup. Y a pas de stocks cachés. C'est des scénarios débiles, c'est simplement une question de chronologies pour constater que maintenant les masques arrivent de Chine, ce qui n'était pas le cas il y a un mois.

Il suffit de regarder dans tous les pays du monde et de constater que partout on vend des masques dans les supermarchés. Je ne veux pas que ces rivalités corporatistes viennent obérer la mobilisation de tous pour équiper les Français en masques. La situation est simple : nos commandes de masques chirurgicaux pour la vente au public datent d'après le 24 avril, jour de l'autorisation gouvernementale. Avant, nous avions juste de quoi protéger nos équipes. Si les pharmaciens veulent de l'aide pour avoir des commandes on peut les aider si ils veulent."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.