La petite phrase de Sibeth Ndiaye qui met très en colère la police : "Je ne saurais pas expliquer à mes enfants s'il est normal ou pas de jeter des pierres sur les forces de l'ordre"

par morandini

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye était l'invitée de l'émission « Dimanche en politique » ce dimanche midi sur France 3. Ses déclarations au sujet de l'interpellation d'une infirmière de 50 ans durant la manifestation parisienne des soignants ce mardi, sont pour le moins déroutantes. Elle a en effet affirmé ne pas savoir « expliquer » à ses enfants « s'il est normal, ou pas, de jeter des pierres sur les forces de l'ordre ». « On peut tous être amené, dans des circonstances particulières, à être à bout de nerfs. Est-ce que pour autant ça justifie qu'on jette des pierres sur les forces de l'ordre ? », s'interroge ensuite Sibeth Ndiaye.

« Les propos de la porte-parole du gouvernement sont intolérables ! », s'indigne Loïc Walder, délégué en charge de la communication du syndicat UNSA Police. « Alors que les policiers viennent tout juste d'exprimer leur ras-le-bol lors d'une manifestation symbolique aux portes mêmes du ministère de l'Intérieur, il est tout à fait scandaleux que Madame Ndiaye tiennent de tels propos », ajoute-t-il.

« Ces propos, tenus par la porte parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, sont indignes de ses fonctions », a également réagi le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN), sur Twitter.

« Nous en appelons désormais au président Emmanuel Macron ou au Premier ministre Édouard Philippe : de tels propos tenus par des ministres du gouvernement sont contraires aux valeurs de la République et contribuent au désordre sécuritaire de notre pays. Cela ne peut plus durer », peste l'organisation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.