La militante des droits humains et journaliste iranienne Narges Mohammadi, libérée de prison en octobre, a de nouveau été condamnée, à 80 coups de fouet et 30 mois de détention

par Jeanmarcmorandini.com

La militante des droits humains et journaliste iranienne Narges Mohammadi, libérée de prison en octobre, a de nouveau été condamnée, à 80 coups de fouet et 30 mois de détention

Vos réactions doivent respecter nos CGU.