La famille d'Adama Traoré refuse le rendez-vous proposé par Nicole Belloubet infligeant un camouflet à la Ministre de la Justice

par morandini

C'est un camouflet infligé par la famille Traoré à la Ministre de la Justice, en refusant l'invitation de Nicole Belloubet. La famille d'Adama Traoré, jeune homme mort en juillet 2016 après son interpellation par des gendarmes dans le Val-d'Oise, a refusé l'invitation de Nicole Belloubet, a-t-on appris de la famille Traoré et de son avocat.

"Notre avocat a été contacté lundi par le cabinet de Madame Nicole Belloubet, ministre de la Justice, garde des Sceaux. Il lui a été proposé d'organiser une rencontre entre le garde des Sceaux et la famille d'Adama Traoré. Contrairement à ce qu'affirment certains médias, sans avoir attendu la réponse de la famille Traoré, celle-ci refuse de rencontrer la garde des Sceaux pour échanger", a indiqué la famille d'Adama Traoré. Celle-ci insiste sur le fait qu'elle "demande depuis quatre ans que les gendarmes entre les mains desquels est mort Adama Traoré soient convoqués devant la justice, interrogés et mis en examen. La famille d'Adama Traoré rappelle qu'elle attend des avancées judiciaires, et non des invitations à la discussion qui n'auraient aucune finalité procédurale."

« Je vous demande de respecter la séparation des pouvoirs. La loi interdit à la garde des Sceaux d'intervenir dans des affaires individuelles », a réagi lundi sur Twitter l'avocat de la famille Traoré, Yassine Bouzrou.

« Il n'appartient pas au garde des Sceaux d'intervenir dans une affaire individuelle », a assuré l'entourage de la ministre à l'AFP. « Il n'est pas question d'intervenir dans une procédure individuelle », a-t-on martelé de même source.

L'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) a déploré que le président de la République « oublie encore une fois le principe de séparation des pouvoirs » et « récidive en sollicitant une intervention directe de la ministre de la Justice ».

La famille d'Adama Traoré, jeune homme mort en juillet 2016 après son interpellation par des gendarmes dans le Val-d'Oise, a refusé l'invitation de Nicole Belloubet, a-t-on appris ce lundi de la famille Traoré et de son avocat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.