La Corée du Nord a annoncé avoir testé avec succès un nouveau type de missile capable d'atteindre les Etats-Unis

par morandini

La Corée du Nord a annoncé avoir testé avec succès un nouveau type de missile balistique intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, susceptible d'atteindre les États-Unis en tous points de leur territoire et a déclaré avoir achevé son objectif de devenir une puissance nucléaire.
Ce test, le premier du régime communiste nord-coréen depuis la mi-septembre, intervient une semaine après la décision de Donald Trump de réinscrire la Corée du Nord sur la liste américaine des pays soutenant le terrorisme.
La Corée du Nord avait alors parlé de "grave provocation". Le Conseil de sécurité des Nations unies doit se réunir mercredi en urgence pour évoquer le nouvel essai nord-coréen. Depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-un en 2011, la Corée du Nord a testé des dizaines de missiles balistiques, en dépit des sanctions réitérées de la communauté internationale.
En septembre, elle a effectué son sixième essai nucléaire, le plus important jamais réalisé.
Le Pentagone a précisé que le missile n'a pas présenté de danger, ni pour les États-Unis continentaux, ni pour des territoires américains ou des pays alliés. Les réponses des voisins de la Corée du Nord comme des Etats-Unis ne s'est pas fait attendre. Outre l'avertissement lancé depuis la Maison-Blanche par Donald Trump, le ministre américain de la Défense Jim Mattis a affirmé que les militaires sud-coréens avaient tiré des missiles de précision en mer pour « s'assurer que la Corée du Nord comprend bien qu'elle peut être prise sous le feu de notre allié ». Le tir a également été condamné par Emmanuel Macron sur Twitter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.