L'urgentiste Patrick Pelloux raconte sa difficulté de se reconstruire après "Charlie Hebdo" et donne des conseils

par morandini

Patrick Pelloux, le 7 janvier 2015, a été l'un des premiers arrivés sur les lieux de l'attentat à Charlie Hebdo, rue Nicolas Appert à Paris.
Quand il est entré dans cette salle de réunion, son cerveau s'est scindé en deux : les gestes, automatiques, pour prévenir les secours. Et la douleur, immense, indicible...
Ensuite, il a du se reconstruire et c'est son témoignage qu'il livre et donne des conseils. Que faut-il dire à des personnes victimes d'un tel choc ? Comment parler ? Quels mots employer ?
Regardez

Vos réactions doivent respecter nos CGU.