l'émission de D8 déraille en direct, se fait huer par les téléspectateurs et flinguer par les internautes

par morandini

Avant même de connaître les résultats d'audience, une certitude la soirée diffusée sur D8 hier soir en prime depuis la ville de Poupet a tourné au fiasco sur les réseaux sociaux
Depuis trente ans, Poupet, dans le Pays-de-Loire, accueille un festival incontournable du Grand Ouest.
D8 s'est associé à cette trentième édition pour faire vivre en direct aux téléspectateurs l'ambiance de folie du célèbre festival vendéen à travers une soirée exceptionnelle présentée par Anthony Kavanagh et mise en scène par Jérémy Ferrari.
Au final la soirée a tourné au fiasco.
Un déferlement de messages contre ce programme qui visiblement ne répondait en rien aux attentes des téléspectateurs et encore moins aux spectateurs qui ne cessaient, sur place, de huer les humoristes qui se produisaient sur scène.
Devant notre télé, on était mal à l'aise pour ces artistes qui faisaient le spectacle face à un public qui semblait totalement se désintéresser de ce qui se passait sur scène et qui visiblement n'attendait qu'un chose: de la musique et des chansons.
Ce matin, nos confrères de Ouest France parlent même de "soirée catastrophique" et expliquent:
"C'est un fiasco télévisé, en bonne et due forme.
Mardi soir, Poupet déraille, avec la promesse d'une ambiance survoltée, a eu droit aux honneurs d'un prime-time en direct sur D8. Sauf qu'il y a eu une erreur de casting..."
Et le quotidien d'expliquer:
"C'est l'hécatombe. Ça part dans tous les sens sur les réseaux sociaux, on s'en prend plein la gueule", constatait une jeune bénévole, pendant la soirée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.