Journée d'hommage à Samuel Paty - une minute de silence doit être respectée à 11h dans toutes les classes de France

par morandini

Tous les élèves des écoles, collèges et lycées de France reprennent les cours aujourd'hui, dans le cadre d'un protocole sanitaire renforcé, et observeront une minute de silence à 11h en hommage à l'enseignant Samuel Paty assassiné à Conflans-Sainte-Honorine. Une minute de silence sera également observée à 11h après lecture de la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs, lors d'un hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie assassiné près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine le 16 octobre après avoir montré des caricatures de Mahomet dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression.

Cet hommage pourra être précédé d'un « temps pédagogique » autour des valeurs de la République et de son école. Ce temps pourra se tenir tout au long du mois de novembre afin de laisser aux professeurs qui le souhaitent le temps nécessaire pour préparer cette séquence, a ajouté le ministre de l'Education nationale.

Mais ces mesures suscitent la colère de beaucoup d'enseignants. En raison de la situation sanitaire, c'est finalement un hommage bref qui sera rendu à Samuel Paty, contrairement à ce qui était prévu initialement.

« On a le sentiment qu'on ne pourra rendre à notre collègue, l'hommage plein et entier qui lui est dû. Il était notamment prévu entre 8h et 10h que les équipes puissent échanger et faire part des réactions émotionnelles qui étaient les leur et puis voir si certains se sentaient à même de prendre les élèves ensuite pour essayer de dialoguer avec eux sur les questions de laïcité et su les questions de valeur de la République... Or là, tout cela ne pourra pas se faire, on se contente d'une minute de silence », déplore Frédérique Rolet, secrétaire générale du syndicat SNES-FSU.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.