John Lewis, emblématique militant de la non-violence et des droits civiques aux États-Unis, ancien compagnon de route de Martin Luther King, est mort

par morandini

John Lewis, emblématique militant de la non-violence et des droits civiques aux États-Unis, également ancien compagnon de route de Martin Luther King, John Lewis est mort à l'âge de 80 ans. C'est ce qu'a annoncé la Chambre des représentants dont il faisait partie. « Aujourd'hui, l'Amérique déplore la disparition de l'un des plus grands héros de l'histoire américaine », a écrit Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, dans un communiqué.

John Lewis, qui souffrait d'un cancer du pancréas, aura été parlementaire pendant des décennies après avoir failli succomber sous les coups de la police. Il a participé aux marches de protestation de Selma à Montgomery, menées dans l'Etat de l'Alabama (sud) en 1965 au nom du droit de vote des Noirs, qui ont marqué la lutte des droits civiques aux Etats-Unis. Lors de l'une de ces marches, les contestataires avaient été attaqués par la police locale et M. Lewis avait subi une fracture du crâne.

A la suite de l'élection de Donald Trump, il avait refusé d'assister en janvier 2017 à la cérémonie d'investiture du président, déclarant qu'il ne le « considérait pas comme un président légitime ». Donald Trump avait alors répliqué sur Twitter, estimant que John Lewis « ferait mieux de passer du temps à s'occuper d'aider sa circonscription, qui est dans un état déplorable et qui se désintègre (sans parler de la criminalité qui la gangrène) ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.