Hijab : Incident à l'Assemblée Nationale de en raison de la présence de Maryam Pougetoux, représentante voilée du syndicat Unef

par morandini

Anne-Christine Lang, députée la République en Marche, a quitté ce jeudi la commission parlementaire qui avait pour but de «mesurer et prévenir les effets de la crise du Covid-19 sur les enfants et la jeunesse» en raison de la présence de Maryam Pougetoux, représentante voilée du syndicat Unef. La députée lui a reproché le port de son voile au sein de l'Assemblée nationale. Des députés Les Républicains (LR) sont aussi sortis de la salle.

«Je ne peux accepter qu'au sein de l'Assemblée nationale, le cœur battant de la démocratie (...), nous acceptions qu'une personne se présente en hijab devant une commission d'enquête», a dénoncé la députée. En mai 2018, elle avait déjà pointé la «dérive de l'Unef» à la suite de la nomination de Maryam Pougetoux. Tout comme Marlène Schiappa, alors secrétaire d'État à l'Égalité femmes hommes.

Le député du Pas-de-Calais LR Pierre-Henri Dumont a également fait un "rappel au règlement", et s'est indigné du voile porté par la vice-présidente de l'Unef. Il a estimé qu'il s'agissait d'un "acte communautariste délibéré" qui enfreignait "le principe de laïcité auquel doit s'astreindre notre assemblée".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.