Hallyday: Journée clef avec la décision du Tribunal, cet après-midi, pour savoir si la loi Française ou Américaine s'applique - Vidéo

par morandini

Le tribunal de Nanterre va enfin dire, cet après-midi, s'il est compétent ou non pour juger l'affaire, en se prononçant notamment sur le domicile réel de la star : Johnny était-il résident français ou américain ?

Pour Laeticia, seule bénéficiaire du patrimoine, la résidence américaine est la seule valable, le droit californien doit s'appliquer c'est à dire que Johnny avait le droit de déshériter ses enfants selon la loi de ce pays. C'est à Los Angeles qu'ils avaient élu domicile, leurs filles y étaient scolarisées, Johnny avait la « green card » depuis 2014, il y payait des impôts..

Pour David et Laura, en revanche, leur père était un rockeur français, il touchait ses revenus de France, il s'est fait enterrer sur le territoire français et était toujours inscrit sur les listes électorales de Marnes-la-Coquette. C'est donc le droit de notre pays qui doit s'appliquer, à savoir 25 % pour la veuve et les 75 % restant à partager entre les quatre enfants, Joy, Jade, Laura et David.

Me Ravanas, l'avocat de Laura Smet, s'est appuyé sur l'article 21.1 du règlement européen qui dit que la loi de règlement de la succession est la loi du pays avec lequel le défunt entretenait des liens plus étroits.

Selon le journaliste Bernard Pascuito, qui a suivi l'affaire, interrogé par le Midi Libre: "Avec Johnny, la réponse est évidente : il est né en France, s'est marié et a divorcé en France, il a toujours payé ses impôts en France et 97 % de ses revenus étaient français. En outre, il a adopté ses deux filles en France et leur a donné la nationalité française. Enfin, il s'est soigné en France, il est mort et est enterré en France. Ce n'est pas parce qu'on met ses enfants quatre mois par an dans une école américaine et qu'on a une carte de résident, qu'on est Américain."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.