Grèce: Tragédie nationale après les incendies qui font des dizaines de morts et ravagent le pays

par morandini

Les pompiers poursuivent mercredi les opérations de recherches à Mati, à l'est d'Athènes, après l'incendie qui a fait des dizaines de morts, le plus meurtrier en Grèce ces dernières années, tandis que des critiques montent sur la gestion de cette crise par les autorités.Cinq nouveaux corps ont été découverts dans la nuit de mardi à mercredi, tandis que 71 personnes restaient hospitalisées, a annoncé mercredi matin la porte-parole des pompiers Stavroula Maliri."Nous avons reçu de nombreux appels signalant des personnes portées disparues", a-t-elle souligné, sans exclure que, vu l'état des corps, "des disparus figurent parmi les 79 victimes découvertes". "Les recherches continuent mercredi à Mati, Voutzas et (dans le faubourg de Kokkino Limanaki) à Rafina", a-t-elle ajouté.La mairie de Rafina craint que le nombre des victimes puisse atteindre une centaine, beaucoup plus que les derniers feux meurtriers dans le Péloponnèse (sud) et en Eubée (est) en 2007, qui avaient fait 77 morts.L'incendie a pris lundi après-midi sur le mont Penteli, puis a été attisé par des vents de 100 km/heure, les flammes se sont alors propagées en moins d'une heure aux habitations, dont beaucoup de résidences secondaires.Certains ont été brûlés vifs dans leurs voitures en tentant de fuir, d'autant qu'un embouteillage de dizaines de véhicules s'était formé sur la petite route côtière, d'autres ont cherché à gagner la mer mais ont été arrêtés par la falaise qui borde les lieux à certains endroits et pas à d'autres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.