Gilets jaunes - Les images d'une journée de violence hier sur les Champs Elysées du matin, jusqu'au soir

par morandini

C'est sur l'avenue des Champs-Elysées, dont une partie était interdite de rassemblement par les autorités, que les incidents ont été les plus marquants.

Dans la matinée, à l'appel des leaders informels de cette mobilisation, qui se revendique "populaire" et "apolitique", les manifestants, originaires de région parisienne ou de province, avaient convergé tranquillement vers le haut de la célèbre avenue, le bas de celle-ci (la Concorde et l'Elysée) étant protégé par un important dispositif de sécurité.

Quand la foule a tenté de pénétrer dans ce périmètre, les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et repoussé les "gilets jaunes" avec des canons à eau. La situation s'est alors tendue: barricades de barrières (de chantier) dressées par des manifestants, jets de projectiles et de pavés par des petits groupes, feux tricolores arrachés, panneaux de signalisations couchés, échauffourées...

Les incidents n'ont ensuite plus cessé sur les Champs-Elysées et dans les rues adjacentes. Des pompiers sont intervenus pour éteindre des feux de barricades, qui dégageaient une épaisse fumée noire, s'ajoutant au brouillard blanc des gaz lacrymogènes. Après 20h00, la tension restait vive sur l'avenue et dans certaines rues alentours, avec encore des petits groupes mobiles de personnes, certaines cagoulées, qui continuaient de "harceler" les forces de l'ordre ou d'incendier des barricades.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.