Gérard Depardieu hausse le ton hier soir sur France 5 pour défendre Vladimir Poutine qualifié de "dictateur" par Claire Chazal

par morandini

Gérard Depardieu n'a pas vraiment apprécié la réflexion de Claire Chazal hier soir sur France 5, alors qu'il évoquait son admiration de Jacques Chirac et le fait "qu'il n'avait jamais rencontré de dictateurs". Claire Chazal tente alors de lui glisser : "Vous avez juste rencontrer le président russe". Une réflexion que le comédien n'a pas du tout apprécié et qui lui a répondu du tac au tac: "Ah parce que vous pensez que c'est un Hitler ? Il a fait quoi, des Holocaustes ? "

La journaliste modère alors tout de suite ses propos : "Non, je ne dirais jamais que c'est Hitler. Non, non, mais on peut s'interroger... Et le comédien de rétorquer à nouveau avant de terminer par cette phrase : "Moi, je ne me mêle jamais de politique quand je suis dans un pays étranger".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.