Game of Thrones Season 8 Episode 6 - La bande annonce du dernier épisode

par morandini

Cris de joie, sanglots, scène d'hystérie, applaudissements: les fans de "Game of Thrones" ont vécu passionnément jusqu'à la dernière seconde la série culte qui s'est achevée dimanche après avoir cumulé les records huit ans durant.
"C'est incroyable, j'avais l'impression de me sentir assis au milieu d'un gigantesque salon où chaque invité cherchait à parler plus fort que les autres", déclare à l'AFP Ewald Klautky, qui assistait à la diffusion en direct du 73e et dernier épisode dans un pub irlandais de Los Angeles.

Environ 200 personnes s'étaient rassemblées pour l'occasion. C'était sa première "watch party" et Ewald, 52 ans, n'en revient toujours pas d'avoir vu des spectateurs parfois prêts à en venir aux mains tellement ils étaient pris par le dénouement tant attendu de "Games of Thrones".

"C'était encore plus intense qu'une finale de championnat de football américain", sourit le quinquagénaire, qui travaille dans l'industrie du cinéma et suit la série depuis ses débuts, en 2011.

L'ultime épisode de la série a scellé le sort de Daenerys Targaryen, Jon Snow, Tyrion Lannister, Sansa et Arya Stark entre autres, autant de noms qui font désormais partie de la culture populaire. Et qui sont aussi entrés dans la liste des prénoms donnés aux nouveau-nés.

La fin de cette série médiévalo-fantastique au succès planétaire, qui raconte l'histoire de familles se battant pour régner sur le monde fictif de Westeros, a déchaîné les passions des fans présents au pub Brennan's, qui s'était doté d'un "Trône de fer" (emblème du pouvoir) en caoutchouc pour la huitième et dernière saison.

L'établissement de Marina Del Rey, dans l'ouest de Los Angeles, sert même un cocktail inspiré de l'univers de "Game of Thrones": le "night king", ou "roi de la nuit", le grand méchant de la série. Ce n'est autre qu'un whisky sour coloré en bleu glace, assure à l'AFP un amateur du breuvage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.