Fusillade: Donald Trump, venu se recueillir cette nuit dans la synagogue de Pittsburgh, accueilli par des manifestants

par Jeanmarcmorandini.com

Donald Trump, venu se recueillir cette nuit dans la synagogue de Pittsburgh où un tireur antisémite a abattu onze fidèles, a été accueilli par des manifestants opposés à sa visite dans cette ville meurtrie qui commence tout juste à enterrer ses morts.

«Trump: les mensonges tuent» ou encore «Les mots comptent»: plus de 1500 personnes, de tous âges et confessions, ont appelé le président américain à renoncer à ses diatribes incendiaires lors d'une manifestation inédite dans un contexte aussi tragique. Accompagné de son épouse Melania, de sa fille Ivanka -convertie au judaïsme- et de son gendre Jared Kushner arborant la kippa, le milliardaire républicain venait témoigner de la solidarité des Américains avec Pittsburgh.

Dans la synagogue endeuillée Tree of Life (arbre de vie), Donald Trump a allumé une bougie pour chacune des onze victimes de l'attaque antisémite la plus meurtrière jamais perpétrée aux Etats-Unis.

Dès samedi, le locataire de la Maison Blanche a vivement condamné la tuerie et a appelé à éradiquer «le poison de l'antisémitisme». Mais plusieurs voix lui ont reproché de désinhiber l'extrême droite avec ses discours enflammés.

Dans un silence glacé, un organisateur de la manifestation lui a adressé ce message: «la violence de samedi est une conséquence directe de votre influence. Président Trump, vous n'êtes pas le bienvenu à Pittsburgh tant que vous ne renoncez pas au nationalisme blanc».

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.