François Hollande répond aux attaques sur l'Etat de droit

par non-stop-politique

Alors que les critiques sur les limites de l'Etat de droit et de la Constitution se font de plus en plus virulentes près d'une semaine après l'attentat de Nice, François Hollande, en déplacement au centre d'entrainement des forces de gendarmerie de Saint-Astier ce mercredi 20 juillet, a tenu à répondre à ses détracteurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.