Filmé lors d'une messe avec des "Gilets Jaunes" entonnant des chants insultant Emmanuel Macron, l'abbé Francis Michel a été renvoyé par l'Eglise - Vidéo

par morandini

L'abbé Francis Michel ne peut plus exercer, rapportent le Parisien. Il ne peut plus "célébrer l'Eucharistie, prononcer une homélie, administrer licitement les sacrements de l'Église catholique romaine ni enfin remplir aucune charge de direction dans le cadre pastoral ou avoir une responsabilité dans l'administration paroissiale", détaille le Diocèse d'Évreux. "J'ai été convoqué et l'évêque m'a signifié mon renvoi. Il voulait que je signe une acceptation, ce que j'ai refusé de faire. Je suis prêtre, quoi qu'on en dise. Car on est prêtre pour l'éternité", a répondu le prêtre.

En juin 2019, il avait été filmé, lors d'une messe avec des "Gilets Jaunes", entonnant des chants hostiles à Emmanuel Macron. Depuis 2016, le prêtre normand est frappé de la mesure de "suspense à divinis", c'est-à-dire qu'il lui est interdit de "conférer tout sacrement et de célébrer tout sacramental". Malgré tout, ce dernier continuait à recevoir dans son église du Planquay un certain nombre de paroissiens très fidèles à ses offices.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.