État d'urgence : Éric Ciotti envoie une pique au gouvernement (et particulièrement à Bernard Cazeneuve)

par non-stop-politique

L'Assemblée nationale a voté ce jeudi 21 juillet la quatrième prolongation de l'état d'urgence, pour six mois après l'attentat de Nice. Dans un hémicycle presque vide, Éric Ciotti a pris la parole et fait part de sa surprise face à l'absence de Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et Jean-Jacques Urvoas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.