Essonne : Un deuxième adolescent de 13 ans tué en 24h lors d'affrontements entre bandes rivales dans le département - La veille, une collégienne de 14 ans avait été tuée d'un coup de couteau

par Jeanmarcmorandini.com

Une nouvelle rixe entre deux bandes rivales a éclaté mardi entre une soixantaine de personnes à Boussy-Saint-Antoine, dans l’Essonne. Un adolescent de 13 ans, touché au ventre à l'arme blanche, est mort. Deux groupes de jeunes se sont opposés. L’un venait d’Epinay-sous-Sénart, l’autre de Quincy-sous-Sénart. Un autre adolescent de 13 ans a été blessé à la gorge, a indiqué la Direction départementale de la sécurité publique de l'Essonne. Six interpellations ont eu lieu à ce stade

La veille, une collégienne de 14 ans avait été tuée d'un coup de couteau dans le ventre lors d'une rixe entre deux bandes rivales à Saint-Chéron, toujours dans l'Essonne. Dans ce dossier, trois mineurs ont été interpellés et trois autres se sont rendus à la police. Ils ont tous été placés en garde à vue, et une enquête a été ouverte pour meurtre sur mineur de 15 ans et violences en réunion et confiée à la section de recherches de Paris.

Lors d'une conférence de presse ce mardi soir, la procureure de la République d'Évry a donné quelques détails concernant le cadre de cette rixe qui s'est soldée par le décès de Lilibelle, scolarisée en classe de 3e à Dourdan. Lundi après-midi, une violente altercation a éclaté entre une dizaine de jeunes de Dourdan et de Saint-Chéron, âgés de "vêtus de noirs et portant des capuches", a indiqué la magistrate.

Selon les premiers éléments de l'enquête, lors de l'affrontement un adolescent a sorti un couteau, un "opinel", a précisé Caroline Nisand, et porté un coup de couteau au ventre de la victime qui a été transportée en urgence vitale à l'hôpital. Elle est morte dans la nuit de lundi à mardi.

Six mineurs en garde à vue Trois mineurs de 13 ans ont été interpellés lundi en fin d'après-midi grâce à des signalements, et trois autres - âgés de 15 et 16 ans - se sont rendus à la police. Tous ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet d'Evry pour "meurtre sur mineur de 15 ans" et "violences en réunion".

"L'un des mineurs a reconnu son implication dans le coup mortel porté à la victime", a déclaré ce mardi la procureure Caroline Nisand. Ce principal suspect est déjà connu des services de la justice pour "deux infractions sans lien avec des faits de violence".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.