Epinay-sur-Seine : Un jeune explique les photos des policiers exposées dans les halls d'immeuble : "C'est une vengeance car ils ne nous laissent pas nous droguer dans la rue. On en a besoin pour décompresser !"

par morandini

Des photos identifiant clairement des policiers ainsi que leurs noms ont été affichés dans des halls d’immeubles à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), a indiqué ce jeudi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Mais sur CNews, un habitant du quartier justifie ces comportements avec des propos à peine imaginables. Il affirme : "Chez nous, ce n'est pas tous les jours faciles, il y a des parents qui nous critiquent, il y a des parents violents. Y'a des gens qui fument, qui se droguent pour décompresser. Ils ne peuvent pas se droguer chez eux mais les policiers refusent ça !" (Sic)

Il s’agit «de «menaces clairement établies», a-t-il commenté, devant l’Assemblée nationale. «C’est une honte pour la République de ne pas pouvoir protéger ses policiers et gendarmes», a-t-il poursuivi.

Les délinquants sont même allés jusqu’à dévoiler une photo de mariage, afin de viser directement la famille des fonctionnaires.

Ces faits interviennent alors que le parlement a adopté définitivement ce jeudi la proposition de loi sur la sécurité globale, dont l’article 24, très controversé, prévoyait justement de sanctionner «la diffusion malveillante» d’images des forces de l’ordre. Une mesure que les syndicats policiers souhaitaient à tout prix pour «être mieux protégés».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.