Enquête sur ces agressions qui se multiplient en France dans les lieux publics et les transports autour du port du masque

par morandini

Les faits d'agressions en rapport avec le port du masque se multiplient ces derniers jours en France. Pour certains représentants syndicaux des transports en commun, ces agressions ne seraient qu'un catalyseur parmi d'autres de l'agressivité croissante des usagers.

Derniers en date ces deux adolescents de 16 ans soupçonnés d'avoir frappé une infirmière qui leur avait demandé de mettre un masque mardi dans un bus de Neuilly-sur-Marne ont été placés sous contrôle judiciaire à l'issue de leur garde à vue.

Les adolescents, nés en 2004 pour deux d'entre eux, se sont acharnés sur cette infirmière travaillant à l'hôpital de Ville-Evrard, à Neuilly-sur-Marne, "à coups de poings, de pieds et de tête avant de la mettre au sol", rapporte Le Parisien.

Présentant de "nombreuses plaies superficielles et contusions", la victime a refusé d'être prise en charge par les pompiers. Cinq jours d'incapacité totale de travail (ITT) lui ont été prescrits, selon une source proche de l'enquête.

Enquête sur ses agressions qui se multiplient en France dans les lieux publics et les transports autour du port du masque

Vos réactions doivent respecter nos CGU.