Emmanuel Macron à Lyon : la droite accuse le maire, Gérard Collomb, d'avoir déguisé un meeting en visite ministérielle

par non-stop-politique

La visite d'Emmanuel Macron à Lyon a provoqué la colère des élus de droite contre le maire PS, Gérard Collomb. L'opposition lui reproche d'avoir déguisé un meeting pro-Macron en visite du ministre de l'Économie, aux frais du contribuable lyonnais. Emmanuel Macron était à Lyon, jeudi dernier, pour y rencontrer "les forces économiques et créatives du territoire" à l'invitation du sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb. Première figure du PS a se prononcer ouvertement en faveur d'une candidature Macron en 2017, Gérard Collomb avait mis les petits plats dans les grands. Et c'est justement ce qui pose problème à l'opposition lyonnaise, écartée de cette visite ministérielle. À aucun moment, ils n'ont été invités à rencontrer le ministre de l'Économie et des Finances, "au mépris de tout protocole républicain", comme l'a immédiatement dénoncé Philippe Cochet , président du groupe "Les Républicains et apparentés" de la métropole de Lyon et Michel Havard, président du même groupe pour la ville de Lyon au micro de France 3 Rhône-Alpes. Ils soupçonnent Gérard Collomb d'avoir organisé "une opération de fundraising en vue de la prochaine présidentielle" et menacent "d'adresser la facture aux services de l'État ou peut-être au mouvement « En marche ! »."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.