Donald Trump évacué par les services secrets cette nuit en pleine conférence de presse après des coups de feu devant la Maison Blanche : Un homme a été abattu

par morandini

Cette nuit, le président des États-Unis a été brusquement évacué de la salle de conférence de presse de la Maison blanche par le « Secret Service », chargé de le protéger, après une fusillade survenue à l'extérieur de la clôture entourant le complexe présidentiel. Aucune explication n'a été fournie sur le moment, alors que le président américain venait de se présenter devant les journalistes pour s'exprimer.

« La police a tiré sur quelqu'un », a expliqué Donald Trump à son retour devant les journalistes quelques minutes plus tard. « Tout semble totalement sous contrôle (...) Mais il y a eu une fusillade, et quelqu'un a été transporté à l'hôpital. Je ne connais pas l'état de santé de cette personne », a déclaré Donald Trump.

À la question de savoir si ce suspect était armé, le président a répondu : « D'après ce que je comprends, oui ». « C'était à l'extérieur » de la barrière de la Maison Blanche, a-t-il ajouté. « Cela n'a peut-être rien eu à voir avec moi ».

« Le Secret Service peut confirmer qu'un agent a fait usage de son arme à l'angle de la 17e rue et de Pennsylvania Avenue », un croisement tout proche de la Maison Blanche, a tweeté cette police d'élite chargée de la protection des hautes personnalités américaines.

« Des responsables de la police sont sur les lieux. Plus d'informations à venir ». Un « homme » et un « agent du Secret Service » ont été transportés vers un hôpital voisin, a ajouté l'agence fédérale, assurant qu'à « aucun moment » le complexe de la Maison Blanche n'avait été violé. Un vélo appartenant à un membre du Secret Service était au sol entouré de cordons de police sur un trottoir de Pennsylvania Avenue, près de la Maison Blanche, a constaté un journaliste de l'AFP. La police a bouclé un vaste périmètre autour de la Maison Blanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.