Depuis ce matin, il est possible de régler ses factures et ses impôts dans son bureau de tabac : Reportage pour comprendre comment ça marche !

par morandini

Depuis ce matin, il est possible de régler ses factures et ses impôts dans son bureau de tabac. Une innovation devenue possible par l'appel d'offres de la Direction générale des finances publiques remporté en 2019 par la Confédération des buralistes et la Française des jeux (FDJ), notamment face à La Poste.

Alors que le cahier des charges exigeait au moins 3.000 points de ventes, ils sont finalement 5.100 buralistes (sur les 22.000 possédant un terminal FDJ en France) à avoir été sélectionnés pour offrir ce service. Ils sont répartis dans 3.400 communes, afin d'assurer un maillage complet du territoire. Concrètement, les contribuables qui voudront payer leurs impôts via ce réseau pourront le faire en argent liquide, via le terminal de prises de jeux de la FDJ, ou par carte bancaire jusqu'à 300 euros (au-dessus de cette somme, le Code des impôts oblige à un paiement dématérialisé).

Concernant les créances fiscales et autres produits concernés par la mesure (facture de crèche, de cantine, d'hôpital, etc.), il n'y aura aucune limitation pour le paiement par carte bancaire, avec la même limite de 300 euros pour le règlement en argent liquide.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.